Bocage Normand : la vallée de la Souleuvre

Petit paradis de nature au coeur du Bocage Normand, la vallée de la Souleuvre compte parmi les nombreuses surprises inattendues du Calvados. Enfouie, secrète, presque mystérieuse, elle ne révélera ses trésors qu’au randonneur curieux et qui sait se risquer hors des sentiers battus. En bonus, l’accès à un site d’activités de loisirs intégré dans l’ensemble historique du viaduc de la Souleuvre régalera les visiteurs en quête d’une pause fraîche et ludique. Carnets de Rando a testé tout ça pour vous !

Il pleut encore lorsque je quitte Le Tourneur en descendant par la petite route départementale qui suit le Courbençon en menant au Moulin Pinel. Un sentier de randonnée démarre de l’endroit où le petit cours d’eau rejoint la Souleuvre.

Le bocage est un univers de rondeurs et de douceur, un ressac de collines où prairies, cultures et petits bois alternent dans un ensemble apaisant et champêtre

Je laisse le bitume derrière moi et m’élève sur un agréable chemin forestier tracé au coeur du bocage normand. Je fais plus ample connaissance avec ce milieu caractéristique du Calvados où pratiques agricoles et nature se mêlent avec respect et harmonie.

Bocage Normand randonnée souleuvre

La magie du bocage normand c’est aussi son maillage de sentiers empruntant d’anciens couloirs naturels tracés entre deux champs. De véritables invitations à marcher dans ces allées secrètes et fleuries qui se faufilent discrètement à travers le territoire.

Mystérieux et ensorceleurs, les sentiers du bocage invitent à porter un regard neuf sur la nature qui vous entoure

Tantôt bordés d’un muret de pierres où s’abritent des lézards, tantôt encadrés d’épais murs végétaux, ces réseaux de chemins sont à eux seuls un trésor à préserver. Ils sont les portes d’entrée du bocage et de sa découverte. Lorsqu’on en franchit le seuil on pénètre dans l’intimité de la Normandie et aussitôt les clichés et les idées reçues sur cette région volent en éclats.

bocage normand rando randonnée souleuvre sentier

Le chemin joue les montagnes russes à travers le bocage. Il s’octroie même une descente raide entre les hauts du Bois Pépin et les fermes du Drouard. Ici la plupart des habitants accueillent le visiteur avec enthousiasme et courtoisie. Le département a des atouts à faire connaître et ses ardents défenseurs entendent donner de la voix pour le faire savoir.

Le Bocage souhaite faire entendre que le Calvados ce n’est pas que le Bessin et les plages du Débarquement

Le territoire vit dans l’ombre de son illustre voisin. Ses trésors sont encore trop confidentiels et c’est dommage. Le bocage normand a du potentiel pour un séjour nature énergisant et des randonnées passionnantes.

bocage normand vallée de la souleuvre

Je rejoins le village du Bény-Bocage. Un petit bout de route – le seul sur cette randonnée – et je replonge dans le monde merveilleux du bocage. Le chemin n’en finit pas de s’enfoncer dans les profondeurs de la vallée de la Souleuvre. Chaque mètre descendu me rapproche un peu plus du coeur du bocage et de cette vallée qui sert de décor principal à cet itinéraire. De petits ruisseaux se sont formés un peu partout et prennent le même chemin que moi. Certains débordent sur le sentier. Je longe un petit affluent pendant quelques minutes par un petit sentier forestier au charme fou. Je n’en finis pas de m’extasier béatement sur la beauté de l’endroit, sur ce cachet incroyable dissimulé dans les profondeurs de ce vallon.

vallée de la souleuvre calvados bocage normand randonnée

Et puis, après avoir traversé la forêt par des coursives étroites, voilà que les frondaisons des arbres s’écartent en laissant apparaître une plus vaste clairière inondée de lumière. Et au milieu coule une rivière. L’endroit pourrait sembler vierge.

Il y a comme un parfum de paradis dans ce petit bout de bocage qui ne peut se découvrir qu’à pied.

La Souleuvre prend sa source plus à l’Est, à quelques kilomètres du petit village de Montchamp, avant de rejoindre la Vire au sud-ouest de Campeaux. Entre les deux, des sections préservées, intactes, où s’épanouit le printemps et où murmure l’eau. Le sentier y chemine sans jamais qu’on ne commence à compter ses pas.

souleuvre calvados bocage normand

Le Viaduc de la Souleuvre surgit. Ou plutôt ce qu’il en reste : des piliers massifs et dressés vers le ciel. Les rails ont été démontés pour être remplacés par une passerelle de saut à l’élastique. Une reconversion inattendue pour ce site, dûe à la vision d’un homme : AJ Hackett, un néo-zélandais qui s’est pris de passion pour l’endroit. Depuis, la réalisation est devenue un lieu très fréquenté du bocage et a fait des émules : c’est tout une zone d’activités à sensation qui a vu le jour et qui s’intègre parfaitement au cadre naturel pour une pause le temps d’une randonnée. Je m’y essaie à la luge d’été sur rail : grisant !

viaduc de la souleuvre calvados normandie

Après l’amusement, j’en reviens au chemin. Je repars au fil de la Souleuvre en direction de Moulin Pinel. La forêt embaume d’une odeur d’ail persistante. Partout autour de moi les têtes blanches et étoilées d’une plante à juste titre nommée ail des ours constellent les bas-côtés du sentier. En frottant ces fleurs dans mes mains, je retrouve la senteur forte de l’ail commun.

Odeurs, senteurs, parfums. Le Bocage se regarde mais aussi se sent.

Un peu plus loin, c’est un orvet qui traverse ma route et que je manque d’écraser ! Rencontre improbable entre deux espèces que tout sépare. Je m’accroupis à son niveau pour le détailler. Il darde une langue curieuse pour jauger l’intrus. Je le salue et repars en souriant. Décidément, cette randonnée dans le Bocage Normand aura vraiment changé la vision que je pouvais avoir de la Normandie !

bocage normand souleuvre randonnée ail des ours forêt

INFOS PRATIQUES

Difficulté : assez facile | Longueur : 7 km | Durée : 2h45 | Dénivelé : 260m
Carte : IGN 1/25000 TOP25 1414ET Vire
Accès : en voiture, de Paris, suivre l’A13 jusqu’à Cain, puis l’A84 direction Rennes et Brest. Prendre la sortie 41 « Saint-Martin-des-Besaces ». Rejoindre Saint-Martin puis, dans le centre-ville, au croisement avec la D675, poursuivre en face par la D53, direction Le Tourneur. Traverser le village du Tourneur. A sa sortie, ralentir et tourner à droite, par la D109, direction Le Bény-Bocage. Descendre et, juste avant le pont sur la Souleuvre, au niveau du Moulin Pinel, tourner à droite sur le petit parking pour se stationner.
Topo : le descriptif complet de cette randonnée est donné dans le topo-guide « le Calvados… à pied » édité par la FFRandonnée. Voir la rubrique « Bibliographie »
Notes : aucune recommandation particulière sur cet itinéraire.
Où dormir : pendant mon séjour dans le Calvados j’ai dormi dans une chambre d’hôtes assez centrale par rapport à mes randonnées. Il s’agit des Champs Français à Caumont-l’Eventé. Un très beau logement et, surtout, une propriétaire incroyablement accueillante avec qui vous passerez une excellente soirée. Sans compter des talents de cuisinière remarquables. Bref, une super adresse, j’ai vraiment passé un très bon moment là-bas. Merci Adeline !
Liens utiles : vous pouvez consulter le site du Comité Départemental du Tourisme du Calvados pour vous aider à brosser un portrait global de ce département ainsi des possibilités d’excursions. Plus local, le site de l’Office de Tourisme du Bocage Normand sera plus particulièrement dédié aux informations sur ce territoire. Pour en savoir plus sur la pratique de la luge, rendez-vous sur le site de Normandie Luge. Et si vous aimez les sensations fortes et qu’un saut à l’élastique, une balançoire géante ou une tyrolienne géante vous intéressent, c’est sur le site de AJ Hackett que ça se passe !
Bibliographie : Le Calvados… à pied | C’est la 3ème édition du topo-guide officiel édité par la Fédération Française de Randonnée Pédestre. 40 itinéraires de Promenade & Randonnée y sont recensés, dont celui de la Vallée de la Souleuvre, pour approfondir votre découverte du Calvados, accompagnés de leurs cartes et de leurs explications. Prix indicatif : 14,50 € | Ref.D014

EN BREF

Ne vous fiez pas aux apparences cartographiques ! Le Bocage Normand mérite davantage qu’une simple lecture. Il faut oser s’y aventurer pour réaliser à quel point ce petit paradis de la randonnée se doit de sortir d’une certaine confidentialité. Beaucoup de chemins, beaucoup de magie, très peu de bitume et des activités loisirs en prime !

by-nc-ndCe reportage Carnets de Rando, sous licence Creative Commons, est la propriété exclusive de Carnets de Rando. Son usage à des fins non commerciales est autorisé à condition de mentionner son appartenance au site www.carnetsderando.net. Pour toute autre utilisation, merci de me contacter.

Comments

    1. Figurez-vous que c’était prévu lors de ma venue, à l’époque. Mais un orage et une journée pluvieuse en ont décidé autrement et le reportage a été annulé. Une occasion de revenir dans cette belle région donc !

Laisser un commentaire

This Blog will give regular Commentators DoFollow Status. Implemented from IT Blögg