Sur le Fil du Verdon 4/8 : Castellane

Castellane ! Le coeur absolu du Verdon ! Un carrefour entre la mer, au sud, et les Alpes, au nord. Une cité historique devenue aujourd’hui la capitale des sports d’eau-vive dans le Verdon. Dès le retour des beaux jours, kayaks et rafting envahissent la rivière pour des descentes endiablées. Nous avons rencontré Charles, un guide de rivière, qui va nous expliquer un peu plus en détail ce cérémonial frénétique. Direction ensuite les Cadières de Brandis, un site montagneux fabuleux qui ressemble à un bout de Dolomites égaré en Provence. Deux thèmes et deux ambiances pour découvrir le Verdon autrement !

CARNET DE TOURNAGE

Le lendemain c’est direction les Cadières de Brandis, cette formation minérale bien apparente au-dessus de la Clue de Chasteuil. Impossible de rater ces falaises déchiquetées qui ressemblent à une mâchoire usée dépassant de la montagne. Des édifices en proie à de fréquents éboulements comme en témoignent les coulées de pierre s’étageant à leurs pieds, dans les raides pentes du versant sud. Se hisser jusque là-haut est long, chaud et sportif. Un bon sentier, quoique passablement interminable, permet d’approcher le hameau de Villars-Brandis. Au-delà, un sentier s’élève rapidement en direction des Cadières. Le versant est exposé plein sud et ne dispose d’aucune protection contre le soleil. Comprenez par là qu’il ne faut pas entreprendre cette sortie trop tard dans la journée. Suivre le sentier jusqu’au bout ne vous donnera qu’un petit aperçu de la magie du site. Pour bénéficier de la totale, il faudra quitter la trace principale et jouer un peu les aventuriers, à condition d’avoir un solide sens de l’orientation car l’itinéraire balisé ne sera pas forcément facile à retrouver à partir de là où vous atterrirez au final. Pour les plus expérimentés, faire votre propre trace dans ce chaos rocheux qui dégringole de l’autre côté des Cadières vous réservera une randonnée à sensation dans un univers dédié à la verticalité.
Castellane | Cadières de Brandis

INFOS PRATIQUES

Difficulté : difficile | Distance : 20 km | Durée : 8h | Dénivelé : 1000m
Carte : IGN TOP25 1/25.000 3542OT, Castellane, lac de Castillon, PNR du Verdon
Accès : de Digne, suivre la RN85 jusqu’à Barrême. Continuer tout droit par D4085 jusqu’à Castellane (54km). En venant de la côte (Cannes et Nice) il faut suivre la D6202 (114km). En bus : il est possible de rejoindre Castellane au départ de Marseille, Nice, Aix, Gap, Sisteron et Grenoble via les lignes 31R et 27A du réseau LER. Horaires et tarifs sur le site internet des LER.
Notes : si vous n’êtes pas familier des terrains accidentés, des pas d’escalade faciles et de l’orientation en milieu pas trop ouvert, contentez-vous de regarder les Cadières de loin ! ou allez-y avec quelqu’un qui connaît ou d’expérimenté. Pour les autres, vous aurez droit à un beau terrain de jeu qui nécessite néanmoins de la prudence : ça ne passe pas partout, contrairement à ce qu’on pense de loin ! Possibilité de monter (ou descendre) par Brayal et le versant nord-ouest pour faire une boucle. Consulter une carte.
Bibliographie : Gorges, lacs et plateaux du Verdon… à pied | C’est le topo-guide officiel édité par la Fédération Française de Randonnée Pédestre. 20 itinéraires pour compléter votre découverte du Verdon avec cartes et descriptifs. Prix indicatif : 9,50 € | Ref.P042

EN BREF

Castellane mérite bien ces deux jours d’arrêt ! Organisez-vous comme bon vous semble mais la visite des Cadières est obligatoire si vous avez un tant soit peu le pied montagnard. Quant au raft, certes ce n’est plus de la rando mais, la vache, qu’est-ce que c’est amusant ! Du bonus pur et simple pour découvrir les gorges du Verdon sous un autre angle.

 

by-nc-ndCe reportage de Carnets de Rando est sous licence Creative Commons BY-NC-ND : l’utilisation de l’œuvre originale à des fins non commerciales est autorisée mais pas la création d’œuvres dérivées. Pour toute autre utilisation, merci de me contacter.

Comments

  1. Bonjour,

    Petite question, est-il possible de bivouaquer le long de la randonnée ? Nous souhaiterions rejoindre Manosque au départ de Castellane par les Gorges du Verdon.

    Merci beaucoup !

    1. Bonjour,

      Le bivouac serait possible dans les grandes étendues du Suech, au-dessus de Rougon. Par contre prévoyez de l’eau en abondance car rien ne coule là-haut. Ensuite n’y pensez pas dans le fond du canyon, pas de place et interdit (risque de montée des eaux). Le bivouac redevient possible en quittant le canyon du Verdon, soit le long du GR99 en allant vers Vinon, soit le long du GR5, via Moustiers et le plateau de Valensole. Attention cependant aux propriétés privées et au fait que l’eau demeure rare. Il faut donc anticiper en remplissant les bouteilles dans les villages.

Laisser un commentaire

This Blog will give regular Commentators DoFollow Status. Implemented from IT Blögg