La Grande Traversée : 2000 km à pied à travers l’arc alpin

Avant de réaliser Carnets de Rando, à une époque lointaine où Internet était réduit à sa plus simple expression, j’occupais mes étés à de grandes aventures en montagne. En 2006, l’une d’elles, la plus aboutie et la plus marquante, m’inspirera la rédaction de mon troisième livre : la Grande Traversée, le récit de 2000 km à pied à travers l’arc alpin, de l’Autriche à la Méditerranée. Ecrire faisait alors partie de mes passions originelles, bien avant la vidéo. 372 pages de souvenirs et d’aventure avec mon ami Jean-Marie Meuret, à la poursuite d’un rêve qui nous mènera en haut de 48 sommets des Alpes. Un défi humain et une épopée initiatique qui ancre définitivement la montagne au coeur de ma vie en se doublant d’un périple solidaire en faveur d’écoliers himalayens et d’un hommage à l’alpiniste Patrick Bérhault. Un récit vivant et drôle qui plonge le lecteur dans le tourbillon d’une incroyable aventure alpine.

Photo 165
En Autriche, à la veille de l’ascension du Grossglockner, point culminant du pays

La traversée des Alpes était, pour Jean-Marie et moi, la suite logique de celle des Pyrénées. Elle ne pouvait cependant pas s’improviser de la même façon et nous réclama quatre années d’attente avant de pouvoir être réalisée. Conçue sur le même principe, à savoir un équilibre harmonieux entre randonnée et alpinisme, elle nous verra relier Wien, en Autriche, à Menton, sur les rives de la Méditerranée, au terme de 129 journées de marche en autonomie complète. « Que ressent-on lorsqu’on traverse intégralement l’arc alpin? » La question m’avait été posée par Jean-Marc Porte, alors rédacteur en chef de Trek Magazine, avant mon départ. Une interrogation et une quête de ressenti émotionnel que j’emporte avec moi au moment de quitter Wien, en Autriche, un matin de mai 2006.  Avec Jean-Marie, nous avons soif de découverte et une sérieuse envie d’en découdre avec ces montagnes si proches de chez nous et pourtant méconnues. Que sait-on en France de ces massifs éloignés de l’est autrichien, des Alpes Juliennes, des sommets du parc national des Hohe Tauern et des Dolomites ? A peine connaît-on la Suisse et ses prestigieuses chaînes de l’Oberland et du Valais…

Glacier du Rhône Suisse
Face à l’immensité du Glacier du Rhône, les sources de notre fleuve, en Suisse.

A la découverte des Alpes

Ces montagnes, nous les parcourerons donc toutes, au fil d’un incroyable voyage de cinq mois qui se clôturera par la traversée de nos Alpes françaises. Pouvait-on rêver plus formidable façon de prendre le pouls de ce vaste arc alpin pour en dépeindre toutes les facettes, pays après pays ? Cela se passait entre le 12 mai et le 20 septembre 2006. Un été marqué par des variations de température incroyables. L’Autriche peinait alors à se réveiller d’un hiver qu’elle n’avait pas connu aussi rigoureux depuis cinquante ans, les Dolomites croulaient sous une vague de chaleur implacable, la Suisse était balayée par des tempêtes de neige totalement inattendues et un automne pluvieux patientait pour se déverser sur la France avec quelques semaines d’avance. De quoi vivre quelques moments d’aventure mémorables que je consigne minutieusement dans un carnet de route, jour après jour.

Triglav Slovénie
Confrontation dantesque avec le Triglav, le géant slovène !

2000 km à pied, 48 sommets et 170000m de dénivelé

Traverser les Alpes en une seule fois apporte avec lui cet énorme avantage de pouvoir embrasser dans sa globalité les multiples contrastes d’un massif impressionnant. Et d’aller à la rencontre de ceux qui y vivent. Les hommes habitant la montagne contribuent à renforcer une identité déjà très forte sur un plan géographique. Cet aspect non négligeable du voyage a permis de donner une dimension humaine au challenge technique et physique qu’il représentait. Sans oublier cette envie de marcher utile, de relier le challenge à un objectif humain. Nous nous étions engagés auprès de l’association Solhimal pour lever des fonds sur le chemin, en vue de rénover une école au Népal, dans la vallée de Khumbu. Notre enthousiasme candide avait fait sourire la directrice. Nous récolterons finalement plus de 2000 euros sur la route.

La traversée des Alpes était aussi une conférence
La traversée des Alpes était aussi une conférence

Un défi sportif doublé d’une aventure humaine

La traversée des Alpes, c’est bien sûr l’aventure de deux amis qui vont vivre durant cinq mois un quotidien rythmé par la montagne. Une immersion profonde au coeur de ces vallées, de ces sommets et de ces cols qui s’étirent sur plusieurs milliers de kilomètres entre Wien, la capitale autrichienne, et Menton, sur les rives de la Méditerranée. Véritable témoignage sur la pluralité de cette montagne fascinante, le livre se veut un hymne à l’altitude et aux hommes qui la courtisent. Randonneurs au long cours, bergers au grand coeur, gardiens de refuge charismatique, alpinistes aventureux, rencontres fortuites et hautes en couleur… Notre parcours a été jalonné d’événements aussi extraordinaires que de péripéties rocambolesques.

Dolomites Alpes Brenta Italie
Passage remarquable dans les Dolomites de Brenta, en Italie.

Un parcours du combattant compliqué par une météo calamiteuse

Loin d’être de tout repos, ce voyage sportif va exiger de notre part une énergie et une volonté indéfectibles. Les embûches seront nombreuses, les solutions parfois inattendues. Le climat parfois hostile sera l’obstacle le plus complexe à gérer au cours de ces longs mois de marche. Mais l’effort sera récompensé par une débauche de décors incroyables : la confidentialité du massif du Triglav enseveli sous un épais manteau neigeux, l’ambiance vertigineuse sur l’arête sud du Grossglockner noyé dans le brouillard, le théatre rocheux repoussant les limites du vertical dans les Dolomites, les crevasses lacérant les immenses champs de glace recouvrant le rocher en Suisse, le lever du soleil sur un océan de nuages au Mont Viso… Autant d’images, d’anecdotes et d’émotions que j’espère avoir réussi à partager avec vous dans ce livre.

book_lgtLa Grande Traversée, de David Genestal
Actuellement en rupture de stock auprès de l’auteur.
Prix : 20 euros

Comments

  1. Hâte de recevoir le mien.
    Je viens de relire « L’Eclat Sauvage… » et me suis rappelé à quel point ce livre avait catalysé mon envie d’évasion pour finalement aboutir à 25 jours en solo dans les Pyrénées en 2009. Un vrai régal, très heureux de voir que JM est également de la partie dans les Alpes, je suis prêt pour la bouffée de liberté!
    Et un grand merci pour ce très beau livre dans les Pyrénées!!!

    1. Ha ce JM ! Tu vas voir que le duo réserve encore quelques surprises lol ! En tout cas le livre est emballée et part cet après-midi ou demain ! J’espère qu’il te plaira tout autant 😉

  2. Bonjour! Je viens de lire l’article ( mieux vaut tard que jamais ) et intéressé par le livre je fais une recherche pour le trouver. Et là j’ai rigolé :

    LA GRANDE TRAVERSEE.2000 KM EN AUTOMOBILE A TRAVERS L’ARC ALPIN. Broché – 2009
    de GENESTAL DAVID (Auteur)

    2000 km en automobile, facile!

    Bonne continuation!

    1. Bonjour Laurent,

      Oui j’étais au courant, je l’avais déjà vu cette petite perlouze ! Le gars il a lu trop vite la couverture et a confondu « autonomie » avec « automobile ». C’est top ! Super vendeur lol ! En tout cas il m’en reste encore quelques-uns à la maison. Fais-moi signe si tu es intéressé. Je te donne les consignes par mail : contact@carnetsderando.net ! @++

Laisser un commentaire

This Blog will give regular Commentators DoFollow Status. Implemented from IT Blögg