Le lac de l’Oronaye

Les grands espaces du col de Larche se dévoilent ici au randonneur. La frontière avec l’Italie n’est qu’à quelques pas, tout comme le parc du Mercantour. Dans un ancien vallon glaciaire entouré de sommets aux formes déchiquetées, le lac de l’Oronaye, et un peu plus loin celui de Roburent, sont le terme d’un itinéraire à parcourir d’un pas lent et mesuré. Se mettre au rythme de la montagne, laisser son esprit être emporté par le vent… Ici la Nature absorbe le promeneur, les sonnailles des brebis entonnent une mélodie apaisante et les marmottes chantent leur joie de vivre.

CARNET DE TOURNAGE

Au-delà du col de Roburent, c’est un nouveau paysage qui s’ouvre sous mes pieds. Ce n’est qu’un pas de plus que je viens de faire mais pourtant je viens de franchir la frontière et de passer en Italie. Le lac de Roburent est somptueux. On me l’avait déjà dit mais je n’en mesure le sens que maintenant qu’il est là devant moi. L’envie d’aller trotter sur ses rives me prend. En faire le tour et pourquoi pas improviser un retour au col de Larche via l’Italie ? Je n’ai pas la carte avec moi ; tout n’est donc que suggestions et perspectives. J’ai beau écarter les pages du topo davantage, ce n’est pas ça qui va agrandir l’extrait du carte contenu à l’intérieur. Je contemple à nouveau le paysage, les yeux remplis d’interrogation. Un regard à droite vers la pointe de la Signora : celle-là aussi elle est atteignable. Peut-être même est-il possible de dégringoler hors-sentier sur sa face ouest pour rejoindre le col ? L’excitation de la promesse d’une aventure commence à me faire m’agiter. Les énormes nuages noirs qui s’amoncellent au-dessus de la Tête des Blaves aussi. Je jette un coup d’oeil à ma caméra dont l’oeil unique me fixe en semblant me dire « non, pas la pluie, s’il te plait ». Je fais deux fois un tour sur moi-même en espérant ainsi trouver l’inspiration. La raison finit par rattraper les envies d’improvisation : à ce jeu là c’est l’orage qui gagnera toujours ! Je fais donc demi-tour et repars sagement vers le lac de l’Oronaye.
Ubaye | lac de l'Oronaye

INFOS PRATIQUES

Difficulté : assez facile | Distance : 10 km | Durée : 3h15 | Dénivelé : 600m
Carte : IGN TOP25 1/25.000 3538ET Aiguille de Chambeyron, cols de Larche et de Vars
Accès : quitter Barcelonnette par le D900 direction Cuneo, Jausiers et col de Vars. Passer Jausiers et la Condamine-Châtelard. Franchir l’Ubaye au niveau du fort de Tournoux. Un peu plus loin laisser la route du col de Vars à gauche et continuer tout droit par D900. On attaque la montée du col de Larche. Environ un kilomètre avant le col, tourner par une piste à gauche pour se garer sur le petit parking grossièrement aménagé. (32 km)
Notes : il y a plein de variantes possibles selon le temps dont vous disposez mais également de vos prédispositions à faire du hors-sentier ou non. On peut ainsi envisager une incursion en Italie en faisant le tour de la tête de Moïse via les cols de l’Echelette et des Boeufs. On peut imaginer grimper à vue vers la pointe de la Signora – et rejoindre par les crêtes la Tête des Blaves. De la pointe j’ai jumelé la possibilité de piquer directement dans le versant pour rallier le col de Larche. Pas de barres rocheuses mais de la pente. Enfin, une option plus aléatoire : descendre jusqu’au lac de Roburent et tracer à vue, à flanc, vers l’ouest pour rejoindre le col de Larche.
Topo : cet itinéraire est à retrouver sur le topo-guide « La Vallée de l’Ubaye… à pied » de la FFRandonnée : voir ci-dessous.
Bibliographie : La vallée de l’Ubaye… à pied | C’est le topo-guide officiel édité par la Fédération Française de Randonnée Pédestre. 51 suggestions d’itinéraires homologués Promenade & Randonnée y sont recensés pour approfondir votre découverte de l’Ubaye, accompagnés de leurs cartes et de leurs explications. Prix indicatif : 15 € | Ref.P043

EN BREF

Aucune difficulté dans cette randonnée bien balisée. Le lac de l’Oronaye est un objectif intéressant mais on lui préfèrera celui de Roburent, bien plus esthétique, avec son paysage ouvert sur le Piémont remarquable. Un itinéraire idéal si on ne dispose pas de beaucoup de temps ou pour une première approche de l’Ubaye.

Ubaye | Logo
Ce reportage Carnets de Rando réalisé en faveur de la Vallée de l’Ubaye est la propriété exclusive de Carnets de Rando. Son usage à des fins non commerciales est autorisé à condition de mentionner son appartenance au site www.carnetsderando.net. Pour toute autre utilisation, merci de me contacter.

Laisser un commentaire

This Blog will give regular Commentators DoFollow Status. Implemented from IT Blögg