Le Laverq et les Eaux Tortes

C’est l’un des itinéraires les plus célèbres de la vallée de l’Ubaye, le genre de destination où l’on se rend les yeux fermés avec la certitude de réussir sa sortie : un cadre exceptionnel, un site étonnant et propice à la farniente, des couleurs éclatantes, une faune sauvage omniprésente… Carnets de Rando s’y est rendu, accompagné d’un temps radieux et de Cécile, une randonneuse membre de la page Facebook. Avec, en prime, un petit crochet au pied du sommet de l’Estrop…

CARNET DE TOURNAGE

L’idée de profiter de ce grand beau temps pour prolonger la balade en direction de la Tête de l’Estrop était assurément lumineuse. La partie supérieure des Eaux-Tortes est beaucoup moins fréquentée et j’en reste surpris au regard de sa renversante beauté. Une fois le sentier quitté, un peu en-dessous du col de Vautreuil, on fait son entrée dans un univers neuf où le minéral devient omniprésent, effeuillé en longues dalles solides et adhérentes qui semblent former autant de marches jusqu’au pied de la moraine. De petits étangs parfois bordés de linaigrettes s’y découvrent, discrètement lovés dans le creux d’un rocher. C’est le territoire des chamois qui nous observent avec insistance. Ceux-là ont toujours un temps d’avance sur nous et nous sèment avec une aisance presque insultante. Une petite troupe d’une dizaine de têtes a probablement élu domicile dans cet amphithéâtre de blocs et d’escarpements rocheux que Cécile et moi traversons en guettant les petites marques rouges qui y sont régulièrement disséminées. Je jette un coup d’oeil vers le col. La muraille chaotique de la moraine me domine de toute sa hauteur. Son ombre géante semble me mettre au défi d’en atteindre le sommet. L’entreprise s’annonce sportive et exige de notre part une vigilance de chaque instant pour débusquer des cairns plus invisibles que jamais. Jadis ici s’est tenu un glacier. Les cartes topographiques en indiquent encore la présence. Il a pourtant entièrement disparu et seul la toponymie du col peut encore aujourd’hui en honorer la mémoire.
Ubaye | Laverq

INFOS PRATIQUES

Difficulté : difficile | Distance : 27 km | Durée : 8h15 | Dénivelé : 1550m
Carte : IGN TOP25 1/25.000 3439ET, Seyne, Chabanon, Grand Puy, Tête de l’Estrop
Accès : quitter Barcelonnette par le D900 direction Gap. Rouler environ 14km en passant Méolans, puis le pont sur l’Ubaye. Juste après suivre la voie de dégagement à gauche, direction le Martinet, le Laverq. Ne pas rentrer dans le hameau mais suivre l’épingle à droite en suivant toujours la direction le Laverq. Suivre cette petite route intégralement jusqu’au hameau des Clarionds où elle devient une piste. S’engager sur cette piste sur quelques kilomètres jusqu’à l’indication du premier parking, en fait un vaste champ. Il est possible de continuer plus loin, jusqu’à un second parking, pas indiqué.
Notes : en s’arrêtant aux Eaux Tortes, la difficulté de la randonnée passe de « difficile » à « assez facile ». Il y a un seul passage délicat par la suite : la section qui défend le col, en dévers au-dessus des barres rocheuses de l’ancien glacier. Passage improtégeable où ne s’engageront que les randonneurs ayant le pied absolument sûr. Du col, l’accès au sommet de l’Estrop n’est pas réalisable en direct autrement qu’avec de l’escalade. Ne pas s’engager sans matériel dans le franchissement du gendarme…
Topo : cet itinéraire – sans la variante par l’Estrop – est à retrouver sur le topo-guide « La Vallée de l’Ubaye… à pied » de la FFRandonnée : voir ci-dessous.
Bibliographie : La vallée de l’Ubaye… à pied | C’est le topo-guide officiel édité par la Fédération Française de Randonnée Pédestre. 51 suggestions d’itinéraires homologués Promenade & Randonnée y sont recensés pour approfondir votre découverte de l’Ubaye, accompagnés de leurs cartes et de leurs explications. Prix indicatif : 15 € | Ref.P043

EN BREF

La randonnée parfaite ! Les paysages de l’Ubaye révélés dans toute leur splendeur, des carrousels de couleurs éclatantes, des chamois omniprésents, une partie hors-sentier plus technique qui ravira les amateurs de randonnée un peu plus engagée… Les Eaux Tortes rentrent dans la catégorie des « essentiels », à avoir fait au moins une fois dans sa carrière de randonneur ! Un sans faute !

Ubaye | Logo
Ce reportage Carnets de Rando réalisé en faveur de la Vallée de l’Ubaye est la propriété exclusive de Carnets de Rando. Son usage à des fins non commerciales est autorisé à condition de mentionner son appartenance au site www.carnetsderando.net. Pour toute autre utilisation, merci de me contacter.

Laisser un commentaire

This Blog will give regular Commentators DoFollow Status. Implemented from IT Blögg