Les Gorges d’Oppedette

Échancrure inattendue taillée dans le paysage, les gorges d’Oppedette résultent du long travail d’érosion effectué par le Calavon. Aujourd’hui ce n’est souvent plus qu’un inoffensif filet d’eau qui s’assèche dès les premières chaleurs venues. Ce qui autorise le randonneur à descendre dans le secret du canyon pour y découvrir une ambiance bien différente, notamment lorsqu’il pénètrera dans la fraîcheur des avens. Découverte en vidéo dans ce nouvel épisode.

Difficulté : moyen | Distance : 6 km | Durée : 3h | Dénivelé : 530m
Carte : IGN 1/25000ème 3242OT, Apt, PNR du Luberon

GORGES D’OPPEDETTE : INFOS PRATIQUES

Accès : En voiture : rejoindre Apt, autoroute A7 direction Avignon, puis RN7 direction Apt ou Cavaillon, puis RD900 direction Apt. Quitter Apt toujours par D900, direction Céreste et Manosque. Après environ 16 km, tourner à gauche par D33 direction Viens. A l’intersection suivante, ne pas suivre la direction Viens et continuer par D155 direction Oppedette. Se garer sur le parking à droite en franchissant le petit pont sur le Calavon.

Notes : nous avons fait le choix de descendre dans le canyon. les personnes peu adeptes des échelles et des cheminées seront peut-être plus à l’aise en réalisant la boucle qui s’effectue de part et d’autre du canyon. Il y a de l’eau à Oppedette mais emmenez-en car il fait très chaud dans le secteur !

Topo : Depuis le parking, emprunter le sentier balisé en jaune en rive gauche du canyon en direction d’Oppedette. On flirte avec le bord des gorges avant de recroiser la route. Poursuivre de l’autre côté, en restant au bord de celle-ci d’abord puis à travers la garrigue. La route est rejointe et traversée une seconde fois. Le sentier se rapproche encore des gorges jusqu’au parking (1). Possibilité de faire un aller-retour jusqu’à Oppedette. (2) De retour au niveau du parking, suivre le balisage qui descend dans les gorges. En bas, suivre le cours du Calavon vers le sud jusqu’à un poteau de signalétique. Repérer le balisage qui remonte de l’autre côté par le truchement de galeries et d’échelles. Sortir finalement sur l’autre berge. (3) Suivre le sentier à gauche et repartir en rive droite du Calavon pour rejoindre le parking du départ au Pont du Grand Vallat.

Oppedette

Bibliographie : Le Parc Naturel du Luberon… à pied | C’est le topo-guide officiel édité par la Fédération Française de Randonnée Pédestre. 27 suggestions d’itinéraires homologués Promenade & Randonnée y sont recensés pour approfondir votre découverte du Luberon, accompagnés de leurs cartes et de leurs explications. Prix indicatif : 14,30 € | Ref.PN01

EN BREF

Les Gorges d’Oppette c’est la randonnée outsider à ne pas manquer dans le Luberon. La fraîcheur du canyon du Calavon et le franchissement des passages escarpés régaleront tous les amateurs de sentiers verticaux, mais pas trop quand même ! D’un côté comme de l’autre, les deux sentiers parallèles conduisent tous au charmant petit village d’Oppedette.

oppedette1
Ce reportage Carnets de Rando est la propriété exclusive de Carnets de Rando. Son usage à des fins non commerciales est autorisé à condition de mentionner son appartenance au site www.carnetsderando.net. Pour toute autre utilisation, merci de me contacter.

Share

One Comment

  1. Alpy Répondre

    Effectivement une très belle randonnée ludique au dessus des gorges d’Oppedette et dans le canyon du Calavon. Il y a 3 boucles possibles très bien dessinées sur les panneaux près des parkings, soit du belvédère près d’Oppedette au Nord, soit près du pont du grand Vallat au Sud. Le balisage est en jaune (PR) pour la partie Ouest et dans le canyon, et en rouge et blanc (GR) pour la partie Est vers la route.
    Il peut être intéressant de combiner les 3 boucles car les paysages et passages sont très variés avec relativement peu de dénivelé. Dans ce cas il faut compter au moins 4 heures et il suffit de choisir le parking en fonction de l’ordre et du sens dans lequel on veut faire les boucles. Le parking du belvédère me parait le mieux car plus central.
    Attention la partie de boucle au Nord-Ouest de la sortie de l’échelle comporte des passages en corniche à éviter par les personnes très sujettes au vertige ou avec des enfants turbulents (depuis le parking du belvédère on aperçoit le sentier en face, il n’est pas très étroit mais il faut un pied assez sûr et habitué à cheminer le long du vide).
    Attention aussi dans la boucle de « La traversée de l’échelle » qui est raide, des chutes de cailloux pouvant être provoquées surtout si il y a des groupes, fréquents le week-end.
    Il y a souvent au bas de l’échelle de l’eau qui ruisselle même en été rendant les pierres « patinettes » mais heureusement de nombreux équipements (et branches) sécurisent bien le parcours.
    Au final une randonnée magnifique et pas très difficile mais surtout à ne pas entreprendre par temps humide.
    Après la randonnée et la visite du beau village d’Oppedette, je conseille de faire un tour en voiture dans la région qui est magnifique, par exemple si on repart vers Manosque, prendre la route de Vachères, belvédère pour des panoramas étendus sur les Alpes et la Provence, puis Reillanne vers Céreste pour les champs de lavandes fleuries au début de l’été.
    Encore merci David pour tes Carnets de Rando qui incitent à la découverte de nouvelles randonnées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This Blog will give regular Commentators DoFollow Status. Implemented from IT Blögg

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.