Ma rencontre avec une Pétillante Demoiselle

Quand on parle de l’Aisne, on ne pense pas forcément à la randonnée. Pourtant le département totalise près de 300 itinéraires, répartis de la Thiérache au Soissonnais, en passant par le Pays de Laon. Mais c’est tout au sud que je vous emmène dans ce nouvel épisode de Carnets de Rando, dans un petit bout de territoire sur lequel plane l’ombre de la Marne toute proche. Et figurez-vous qu’on y produit du champagne, et même du bon ! Une activité ancestrale, parfois effectuée depuis plusieurs générations, autour de laquelle se sont batîes une identité humaine et paysagère. Une synergie collective locale a ainsi permis l’émergence de sentiers de randonnée qui partent à la découverte de cet univers. C’est l’un d’entre eux que j’ai suivi : celui de la Pétillante Demoiselle.

Difficulté : assez difficile | Longueur : 10km | Durée : 2h30 | Dénivelé : 170m

Trélou-sur-Marne : c'est là-bas le départ, ainsi que le montre le panneau !
Trélou-sur-Marne : c’est là-bas le départ, ainsi que le montre le panneau !

[dropcap]T[/dropcap]emps incertain sur Château-Thierry. J’ai quitté le confort douillet du château de la Marjolaine ce matin. D’Essomes-sur-Marne, je prends la direction de Trélou-sur-Marne, une des dernières communes de l’Aisne, là-bas, tout au sud-est du département, peu avant celui de la Marne. C’est précisément dans celui-ci que l’imaginaire collectif projette sa représentation de l’univers très codifié du champagne. Epernay, Reims, autant de noms célèbres qui accompagnent l’imagerie de la pétillante boisson. A l’image du nom-même de la région Champagne-Ardennes qui porte fièrement en elle le précieux titre qui en a fait la renommée. Nous sommes pourtant ici bel et bien en Picardie, et non pas chez les voisins. Et bien peu de gens savent que, pourtant, en ces lieux sont produits près de 10% du champagne français. Et c’est notamment à la découverte de ce monde que m’a convié Martin en venant parcourir l’itinéraire de la Pétillante Demoiselle.

Champagne ? Vous avez dit champagne ? Mais non, il n’y a pas d’erreur. Le sud de l’Aisne donne l’occasion de faire la connaissance avec un champagne savoureux dont la qualité est – trop – souvent éclipsée par les voisins de la Marne

[dropcap]T[/dropcap]rélou est plongé dans le calme lorsque je prends le départ de la randonnée. Je m’imaginais quitter le petit village picard et tomber immédiatement dans les vignes. Première erreur. C’est un agréable cheminement entre des rangées de haies, puis à travers de petites prairies fleuries qui m’attend. Là où j’attendais une certaine forme de dénuement, je trouve de la verdure et une atmosphère de campagne coquette qui n’a rien à envier à l’Eure et au Vexin français. Si la vigne est reine autour de Trélou, le village s’est borné à la maintenir à une certaine distance, afin de préserver ses espaces naturels immédiats. C’est au débouché d’un chemin boisé qu’elle surgit, haute, souveraine : la vigne, star locale, s’en va à l’assaut des solides collines de la forêt de Ris. Peut-être, à tort, vous faisiez-vous une représentation plane du nord de la France. Deuxième erreur ! Ce ne sont pas les Alpes, ni l’Auvergne, mais les reliefs picards ont de quoi faire souffrir les mollets du randonneur qui les aurait sous-estimés. Je les gravis au rythme, immergé dans un océan ondulant de vigne. Jusqu’à venir buter contre l’orée de la forêt.

pétillante demoiselle

[dropcap]C'[/dropcap]est à la lisière des arbres que s’ouvre un nouveau chapitre de notre itinéraire. Imaginé par les vignerons de Trélou-sur-Marne, le circuit de la Pétillante Demoiselle n’est pas qu’une simple publicité pour le champagne. C’est aussi une volonté collective de valoriser un territoire dans lequel le visiteur ne fait parfois que passer. Ici encore ce n’est pas Fontainebleau mais les sous-bois de Ris savent accueillir le marcheur par un concert de chants d’oiseaux donné dans un charmant théâtre de verdure. Au printemps, la danse des rais de lumière sur le vert tendre des feuillages ouvre une parenthèse nature qui fait oublier que, quelques minutes plus tôt, on se trouvait dans un monde agricole domestiqué par l’homme. Cette balade forestière est aussi un voyage dans le temps où le paysage d’une Aisne d’autrefois, avant le développement de l’activité viticole, s’offre au regard du promeneur. Petit à petit, la lumière envahit à nouveau l’espace. Les derniers arbres s’effacent à l’approche de la vigne. La vue porte alors loin, jusqu’à Epernay quand les conditions météo le permettent. Trait d’union entre deux départements, la Marne coule lascivement en contrebas, ruban bleuté fendant les massives collines où pousse la vigne en rangs serrés.

Comme la valse de Jacques Brel, la Pétillante Demoiselle offre au randonneur un parcours en trois temps. Trois visages distincts de ce sud de l’Aisne, accolés les uns aux autres et étagés des rives de la Marne aux sous-bois lumineux de la forêt de Ris

[dropcap]C'[/dropcap]est précisément sur les rives de la Marne que se poursuit l’itinéraire après avoir traversé le village de Courcelles. Une troisième identité paysagère se révèle. La vigne n’a, en effet, pas été jusqu’aux berges de la rivière. Des espaces naturels au cachet plus bucoliques se découvrent, avec un petit air de bocage. On est néanmoins loin de la Thiérache, territoire officiel du bocage. Je ralentis le rythme pour me mettre au diapason de la Marne. Le cours d’eau a quelque chose de romantique et qui invite à la pause. Je fais reculer mon retour à Trélou, afin de profiter de ce nouvel environnement qui succède aux vignes et à la forêt. Les premières habitations réapparaissent, annonçant la fin d’une randonnée qui, si elle n’a rien de spectaculaire, oblige à la flânerie et à la contemplation d’une nature simple et généreuse, à l’image de ses habitants. Le sens de l’hospitalité est l’une des nombreuses qualités des hommes et des femmes qui habitent et travaillent ici et qu’il vous sera possible d’éprouver à l’occasion d’une dégustation dans l’une des nombreuses caves et maisons de producteurs de champagne. Un final incontournable pour ressentir la saveur d’un territoire attachant et qui déborde d’idées et d’énergie pour mettre en avant ses atouts.

Aisne - Pétillante Demoiselle - Carré 2

– INFOS PRATIQUES –

Carte : IGN TOP25 1/25000è 2713O Dormans et 2613E Etampes-sur-Marne
Accès : en voiture, depuis Paris, suivre l’autoroute de l’Est (A4) direction Reims. Prendre la sortie 21 « Dormans ». Après le péage, à la prochaine intersection, tourner à droite par D980 direction Passy-Grigny et Dormans. Au rond-point, à la sortie de Verneuil, prendre à droite la D1, direction Vincelles, Chassins puis Trélou-sur-Marne. Stationnement sur la petite placette ou derrière l’église. En train, 5 à 6 trajets quotidiens Paris Gare de l’Est à Dormans ; compter environ 20 euros l’aller.
Topo : vous pouvez retrouver le descriptif complet de l’itinéraire de la Pétillante Demoiselle sur le site des randonnées dans l’Aisne, www.randonner.fr . Je place également le lien de téléchargement direct de l’itinéraire en PDF imprimable.
Notes : RAS
Liens utiles : bienvenue dans le sud de l’Aisne, territoire imprégné par la culture et l’histoire du champagne ! Le portail incontournable pour découvrir cette région spécifique du département c’est bien évidemment l’Office de Tourisme des Portes de la Champagne à Château-Thierry. Je vous mets également les liens vers les deux maisons présentées dans le reportage : Philippe Mallet, un passionné et amoureux de son territoire, qui propose également des dégustations au coeur même des vignes. Super convivial et une personne en or ! Vous serez également les bienvenus à la Maison Météyer Père & Fils où Anna sera aux petits soins avec vous ! Profitez-en pour visiter le petit musée qui jouxte la salle de dégustation ! On n’oublie pas le site de Aisne Tourisme, pour en savoir plus sur les mille et une possibilités de visites et de découvertes offertes par le département, ainsi que randonner.fr pour la partie plus spéficique aux randonnées à pied, à vélo et à cheval.
Les hébergements : si vous êtes véhiculé, je vous recommande de faire quelques kilomètres en direction d’Essômes-sur-Marne pour dormir au Château de la Marjolaine. Le site cadre parfaitement avec l’esprit de la région et vous profiterez de l’accueil de Jean-Pierre et de Bruno (au top) et de la beauté du lieu, juste sur les bords de Marne. Un vrai château, un excellent resto et un bar à champagne, forcément, pour déguster les meilleurs crus de la région. Mon coup de coeur ! Tarifs : de 100 à 140 euros la nuit pour 1 à 2 personnes.

carré marjolaine

Et si vous voulez séjourner sur Trélou-sur-Marne, mon tuyau c’est de demander à Philippe Mallet si son petit gîte de la Parenthèse Champenoise est dispo. Aucun doute que vous y serez bien calé, connaissant la gentillesse et l’envie de Philippe de rendre votre séjour Trélou inoubliable. A louer au week-end ou à la semaine. Tarifs variables selon la saison et la durée du séjour.
Bibliographie : La Picardie… à pied | C’est la 1ère édition de ce topo-guide officiel édité par la Fédération Française de Randonnée Pédestre. 45 itinéraires de Promenade & Randonnée y sont recensés, dont 14 dans le département de l’Aisne, pour approfondir votre découverte de la Picardie, accompagnés de leurs cartes et de leurs explications.Prix indicatif : 15,20 € | Ref.RE12

EN BREF

On ne vient pas à Trélou-sur-Marne pour faire de la randonnée à grand spectacle. On vient s’immerger, prendre le temps et savourer en douceur les charmes d’un territoire qui a envie de partager avec le marcheur son amour pour le champagne et son terroir. La Pétillante Demoiselle est fraîche, nature et tournée vers la rencontre. Ainsi que le dit Philippe dans le reportage, sachez prendre le temps de partir à sa découverte. Oxygénation et détente assurées !

by-nc-ndCe reportage Carnets de Rando, sous licence Creative Commons, est la propriété exclusive de Carnets de Rando. Son usage à des fins non commerciales est autorisé à condition de mentionner son appartenance au site www.carnetsderando.net. Pour toute autre utilisation, merci de me contacter.

Laisser un commentaire

This Blog will give regular Commentators DoFollow Status. Implemented from IT Blögg