Massif de Saou : Roche Colombe

Le massif de Saou est surtout connu pour ses emblématiques Trois Becs. A l’opposé, sur le flanc ouest du synclinal, Roche Colombe est un objectif de randonnée plus court pour prendre le pouls de ce petit trésor drômois. A l’arrière de ce grand navire annonçant les Préalpes, le randonneur pourra poser son regard sur un vaste panorama embrassant la vallée du Rhône, l’Ardèche et les Cévennes lointaines, le Vercors et le Dévoluy. Le tout en moins d’une demie-journée de marche !

CARNET DE RANDO

Improvisation. Le maître mot de ce reportage décidé in-extremis en apercevant l’azur immaculé du ciel derrière ma fenêtre le matin. Le timing serait serré : on est en hiver et pas question de traîner dehors après 16h30. Si on prend en compte le temps d’y aller et la contrainte de la caméra, mon champ d’action était limité. Vite, j’empoigne mon topo de la Drôme, à la recherche d’une rando à la fois de proximité et suffisamment exaltante. Le massif de Saou semble répondre aux deux critères. Direction donc le sommet de Roche Colombe qui sera, pour moi, ma première incursion de marcheur sur ce territoire. Nonobstant mes galères matérielles qui vont prochainement m’imposer de changer mon matériel de tournage, je garde de cette journée à la frontière des Alpes des images vivifiantes d’horizon sans limite. L’altitude et l’emplacement de Roche Colombe en font un belvédère de choix pour embrasser d’un seul regard la vallée du Rhône, de Valence à Montélimar, le Diois, le Pays de Dieulefit, le Vercors et le Dévoluy. Le synclinal de Saou s’ouvre béant à mes pieds. Ses deux larges bras semblent l’envelopper pour se rejoindre au niveau des Trois Becs, objectif hivernal d’un prochain Carnets de Rando. J’aime cette ambiance sur les crêtes, aérienne sans être engagée, libératrice d’espace… Un parcours de ronde à l’arrière de la proue d’un énorme navire de roc qui paraît vouloir faire route vers les Alpes. Péninsule occidentale des Préalpes, le massif de Saou et Roche Colombe sont les sentinelles bienveillantes de la vallée du Rhône.

1301_Saou 1

INFOS PRATIQUES

Difficulté : moyen | Longueur : 11 km | Durée : 4h30 | Dénivelé : 560m
Carte : IGN 1/25000 TOP25 3138OT Dieulefit, Saint-Nazaire-le-Désert, Forêt de Saou
Accès : Autoroute A7, sortie 17, « Montelimar Nord ». Après le péage, au rond-point, suivre à gauche la N7, direction Montélimar. Au niveau de La Coucourde, tourner à gauche par la D74, direction Sauzet, Condillac et Marsanne. Juste après être passé sous l’autoroute, tourner à gauche par D107, direction Condillac et Marsanne. Rejoindre Marsanne et, dans le centre du village, tourner à droite en suivant la direction Cléon-d’Andran. Rejoindre Cléon et contourner le centre par la gauche. Au stop, au petit rond-point, tourner à gauche et continuer par D6, direction Puy-Saint-Martin. Rejoindre et traverser Puy-Saint-Martin, direction Crest. La route s’élève après la sortie de Puy-Saint-Martin. Dans un large lacet à gauche, la quitter à droite par la D136, direction Soyans, Saou. Rejoindre Saou par cette belle petite route et se garer au niveau de l’église.
Topo : quitter la place de l’église par une petite ruelle, à gauche de l’office de tourisme. A son terme, tourner à gauche, puis suivre le coude à droite. Remonter la petite route en direction du parking escalade. Au bout de la route, continuer par le sentier qui lui succède, balisé jaune et s’élever en direction du passage taillé entre le pilier de la Poupoune et les falaises du Maupas. On sort au milieu d’une hêtraie qu’on traverse jusqu’au premier sommet. Poursuivre par la crête. Le sentier s’y arrondit en passant par le sommet de Roche Colombe avant de descendre de plus en plus franchement vers le Pas de l’Echelette. Franchir ce dernier et suivre au-delà un petit sentier forestier. Ce dernier s’élargit plus tard pour tourner autour du pied des falaises et rejoindre une route au niveau de la ferme des Blaches. Descendre par cette route en direction de Saou qu’on rejoint plus bas après avoir tourné à gauche par un très joli petit chemin. Le topo complet, téléchargeable en PDF est à retrouver sur le site d’Eskapad Info !

1301_Saou mapNotes : quelques escarpements courts et faciles à franchir dans le contournement de la Poupoune. Attention sur les crêtes, où le vent peut souffler très violemment. Aucun parapet, aucune rambarde le long du sentier et les falaises sont passablement hautes ! Le Pas de l’Echelette n’est pas non plus un monument de difficulté mais on l’abordera avec prudence en cas de pluie ou après la pluie. Pour le reste, excellent balisage : vous randonnerez les yeux fermés !
Bibliographie : La Drôme… à pied | C’est le topo-guide officiel édité par la Fédération Française de Randonnée Pédestre. 50 suggestions d’itinéraires homologués Promenade & Randonnée y sont recensées pour approfondir votre découverte de la Drôme, accompagnés de leurs cartes et de leurs explications. Prix indicatif : 15 € | Ref.D026

EN BREF

Une randonnée à effectuer par temps clair, pour en prendre plein la vue au sommet. Une belle introduction au massif de Saou, avec des difficultés somme toute modérées, à réaliser avant de s’attaquer plus tard aux légendaires Trois Becs.

1301_Saou 2

by-nc-ndCe reportage Carnets de Rando, sous licence Creative Commons, est la propriété exclusive de Carnets de Rando. Son usage à des fins non commerciales est autorisé à condition de mentionner son appartenance au site www.carnetsderando.net. Pour toute autre utilisation, merci de me contacter.

Comments

  1. Que super!!!!!!!!!!!!! j’ai envie de te demander si je peux y aller avec toi? çà me donne l’envie d’avoir envie enfin de voirrrrrrrrrrr de repirerrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr comme avant dans nos montagnes……………..merci bravooooooooooooooooo <3

  2. Merci pour ce topo très bien réalisé. Nous avons suivi cet itinéraire hier, profitant des premiers rayons de soleil depuis une semaine, et nous avons bien fait! Le balisage est excellent tout le long et les paysages sublimes.
    Il ne faut pas hésiter à faire quelques pas de temps en temps vers la falaise pour profiter de la vue.
    Et effectivement en été ne pas partir trop tard sous peine de perdre son poids en eau dans la montée de la Poupoune.

    1. Hé, super que le topo vous ait été utile ! C’est clair que c’est un super petit massif qu’on a vraiment envie d’explorer plus en avant ! Il me reste quelques itinéraires à faire du côté du synclinal de Saou. Peut-être sera-ce l’occasion de vous en inspirer pour une nouvelle randonnée ! A bientôt !

  3. Bonjour, je connais bien ces lieux mais j’aimerai savoir s’il est possible de rallier le pas de l’échelle au pas de lauzens ?
    Aurais-tu déjà fais ça ? Quelles difficultés ?
    Merci par avance , Chantal

    1. Bonjour Chantal,

      Pas eu l’occasion d’essayer ou de vérifier. Du Pas de l’Echelette, j’ai immédiatement basculé en versant nord par le sentier balisé. Après, au vu de la configuration des lieux, je mettrais ma main à couper qu’il y a au moins une trace de chasseurs qui relie les deux pas en question !

      1. Merci pour ta réponse. Je pense comme toi, en tout je pense qu’il y a au moins un passage, plus bas que la crête; mais j’aurais aimé faire la crête… Peut-être je testerai un de ces jours…
        Bonne continuation dans tes belles randos.
        Chantal

Laisser un commentaire

This Blog will give regular Commentators DoFollow Status. Implemented from IT Blögg