auvergne randonnée plateau de guéry

5 itinéraires incontournables pour découvrir l’Auvergne

Avec le redécoupage administratif, la France des régions a bien changé. L’Auvergne, territoire historique et culturel à part entière, se voit maintenant rattachée à Rhône-Alpes. Et les volcans de devoir désormais cohabiter avec le Mont-Blanc. Pourtant, dans le coeur du public, l’Auvergne va continuer à exister encore longtemps telle qu’elle était avant cette manoeuvre politique. Aussi, quand une lectrice de Carnets de Rando me demande des idées de randonnée pour ses prochaines vacances en Auvergne, c’est tout de suite vers le Puy-de-Dôme que je puise mon inspiration, plutôt que vers Chamonix ou Grenoble ! Cette sélection d’itinéraires de randonnée incontournables et représentatifs a été volontairement réalisée dans un périmètre autour de Clermont, du Puy-de-Dôme et du Puy-de-Sancy, les stars locales à ne pas manquer s’il s’agit de votre première visite dans ce territoire remarquable et attachant.

1. Le Puy-de-Sancy, par la vallée de Chaudefour

Le Sancy fait un peu office de baron parmi les Puys. Avec le Puy-de-Dôme et le Puy-Mary, dans le Cantal, c’est THE sommet auvergnat à faire absolument. Les plus pressés – et souvent aussi les moins sportifs – y accèdent sans effort depuis la station du Mont-Dore par le téléphérique. En revanche, ceux que la randonnée n’effraie pas et qui veulent courtiser le Sancy par l’art et la manière choisiront plutôt une belle boucle d’environ 17 km et près de 1000 mètres de dénivelé qui rejoint le sommet en empruntant la superbe vallée de Chaudefour. Chaudefour et sa spectaculaire Dent de la Rancune, qu’on apercevra au départ de la randonnée, peu après le Pont Saint-Anne. Pour le reste, sous réserve que la météo vous soit favorable, préparez-vous à en prendre plein les mirettes ! Le parcours qui, via le GR4, suit les crêtes en reliant tour à tour les Puys des Crebasses, puis de Cacadogne jusqu’au col de la Cabane, compte parmi les grands itinéraires de randonnée d’Auvergne ! Au col, un sentier qui traverse le flanc est du Sancy permet de rallier le Pas de l’Ane et de réaliser une boucle vers le sommet. Le retour s’effectue par le Puy Ferrand, le Puy de la Perdrix et le Puy de Champgourdeix avant de redescendre dans la vallée de Chaudefour. Six Puys dans une seule randonnée : qui dit mieux ?

puy de sancy sommet auvergne randonnée

[ crédit photo : Camp’s / Iha Holiday Ads ]

Difficulté : difficile | Distance : 17 km| Durée : 5h30 | Dénivelé : 1000 m
Carte : IGN TOP25 1/25000è 2432ET Massif du Sancy, PNR des Volcans d’Auvergne
Accès : depuis Clermont-Ferrand, suivre l’A75 direction Montpellier et prendre la sortie 7 « Coudes, Champeix ». Rejoindre Coudes puis suivre la direction Champeix par la D229. De là suivre la direction de Saint-Nectaire et Murol. A Murol continuer par la D996 direction Mont-Dore et La Bourboule. Laisser Chambon-le-Lac à droite et poursuivre direction Bressouleille. Juste avant une épingle à droite prononcée, quitter la départementale à gauche, direction Monneaux, par la D636. A la fourche à l’entrée de Monneaux, prendre à gauche et redescendre jusqu’à la Maison de la Réserve. Le départ de la randonnée s’effectue par le sentier de découverte, qui passe devant celle-ci.
Notes : ne sous-estimez pas le Sancy ! Malgré ses 1885 mètres d’altitude – même pas 2000 mètres, la farce penseront certains ! – ne perdez pas de vue que c’est une VRAIE montagne capable, très rapidement, de devenir particulièrement inhospitalière. Le froid, la pluie, l’orage, le brouillard et même la neige pourront transformer votre randonnée en calvaire. Soyez bien équipés et prévoyants dans votre sac à dos pour parer à toute éventualité et n’hésitez pas à faire demi-tour si les conditions deviennent menaçantes.
A voir également : Carnets de Rando s’était déjà frotté au Sancy à l’occasion d’un dossier consacré au GR30. C’était dans le dernier épisode et sous un temps calamiteux. Pas grand chose à voir, donc, côté panorama mais cela pourra vous donner une petite idée de ce à quoi ressemble le Sancy quand il fait la tête : GR30 – Puy de Sancy

sancy-map

2. Le Plateau de Guéry

Niché au-dessus du Mont-Dore et de la Bourboule, encadré par le col et le lac éponymes à l’ouest ainsi que par la barrière formée par le Puy Loup et la Banne d’Ordanche au nord, le plateau de Guéry déploie l’imagerie de carte postale que tout randonneur est en droit d’attendre de l’Auvergne. Le tout au prix d’un effort modéré qui rend cet itinéraire accessible à des randonneurs occasionnels ou aux familles habituées aux petites randonnées en montagne. Car, mine de rien, il y a quand même 510 mètres de dénivelé à parcourir. Au départ du col, on commence par découvrir le lac dans son écrin naturel. A 1268 mètres d’altitude, c’est le plus haut des lacs d’Auvergne. Un joli sentier aménagé sur sa rive ouest mène à une petite cascade avant de jaillir sur le plateau proprement dit. L’espace s’ouvre face à vous, les poumons se remplissent d’air face à cette étendue verte courronnée de puys.  Les puys d’ailleurs, parlons-en : cette jolie balade permet – optionnellement – d’aller prendre de l’altitude jusqu’au sommet de la Banne d’Ordanche (1512m) avant de retrouver le GR30 et d’enchaîner sur celui du Puy Gros (1485m). Une section du parcours sur des crêtes larges et ondulantes avec une vue plongeante sur la Bourboule, en contrebas, et le massif du Puy de Sancy en toile de fond. Un vrai régal et carrément abordable.

randonnée auvergne best of incontournables

Difficulté : moyen | Distance : 14 km| Durée : 4h | Dénivelé : 510 m
Carte : IGN TOP25 1/25000è 2432ET Massif du Sancy, PNR des Volcans d’Auvergne
Accès : Sur la D2089, au sud-ouest de Clermont-Ferrand, à Randanne, emprunter la D983 en direction du Mont-Dore. Au carrefour avec la D80 s’arrêter sur le parking près du foyer de ski de fond. Le départ s’effectue du panneau, en face du foyer de ski de fond (Orcival/Guéry) en suivant la direction « accès au lac ».
A voir également : le premier épisode de la saga GR30, diffusée sur Carnets de Rando, emprunte une partie de cet itinéraire, notamment du Puy Gros au lac de Guéry. Des images en vidéo à retrouver sur la page du reportage : GR30 – Plateau et lac de Guéry

guery-map

3. Le Cézallier

Ce n’est plus un secret pour personne. Vous savez que j’aime le Cézallier. Pris en tenaille entre les reliefs du Puy-de-Dôme et du Cantal, ce vaste plateau pourtant d’origine volcanique, reste souvent dans l’ombre des volcans pour lesquels se déplacent les foules. A côté d’eux, le Cézallier fait figure d’inconnu. C’est pourtant là que les amoureux d’espace et de liberté satisfairont le mieux leurs passions. Le Cézallier est une planète à part entière, un territoire ondulant où seul le vent est habilité à traverser les frontières librement. Immense zone d’estive, le Cézallier surprend par sa bichromie. D’un côté le vert des prairies à perte de vue, de l’autre l’azur profond du ciel qui les surmonte. Et, au milieu, le randonneur, minuscule, arpentant ces paysages qui confèrent subitement à l’Auvergne un air de Mongolie. Une jolie boucle d’un peu plus de 12 km permet de prendre le pouls de ce territoire à part en usant des variantes et du tracé principal du GR de Pays le parcourant. Au départ de La Godivelle, de ses lacs et de sa réserve naturelle, on met le cap vers le lac de Saint-Alyre. Après avoir rejoint ensuite Jassy, direction le nord par un enchaînement de collines verdoyantes menant à la Motte, théatre annuel d’un grand rassemblement de bétails. Il n’est pas rare, dans ces terres historiques d’estive, de croiser des Salers, ces vaches à la robe rousse et aux cornes en lyre qui servent d’emblèmes au Cézallier. De la Motte, retour à la Godivelle par le GR30 par d’immenses prairies fleuries, selon l’époque, où s’aperçoivent encore quelques burons isolés. Un grand bol d’air pur !

cézallier randonnée la godivelle

[ crédit photo : © Romary / Wikimedia Commons ]

Difficulté : moyen | Distance : 14 km| Durée : 4h | Dénivelé : 300 m
Carte : IGN TOP25 1/25000è 2534OT Monts du Cézallier, PNR des Volcans d’Auvergne
Accès : de Clermont-Ferrand, suivre l’A75 direction Montpellier et prendre la sortie 11 « Issoire ». Plus loin éviter Issoire-centre et prendre vers la droite, au rond-point, la direction Champeix, Perrier. Au rond-point suivant, prendre à droite la D996 direction Saint-Nectaire et Besse. Continuer tout droit jusqu’à Saurier. A la sortie de Sauriers, prendre à gauche la D26 direction Valbeleix et Compains. Après Compains, continuer direction Egliseneuve-d’Entraigues et franchir le col de la Chaumoune. Descendre direction Espinchal. Dans la descente, tourner à gauche par la D32 direction La Godivelle. Départ du sentier au niveau de l’intersection avec la petite route conduisant au Lac d’En Bas.
A voir également : le cinquième épisode de la saga GR30, diffusée sur Carnets de Rando, emprunte une partie de cet itinéraire, entre la Motte et la Godivelle, avant de se terminer par la visite de la réserve naturelle des Sagnes. C’est à voir ici : GR30 – La Godivelle

cezallier-map

4. Le Puy-de-Dôme

Une sélection de randonnée en Auvergne sans le Puy-de-Dôme, avouez que c’était impensable ! Ne repartez pas d’Auvergne sans être monté au sommet de son Puy le plus emblématique ! Dressé au-dessus de Clermont-Ferrand, le sommet fait la fierté de toute une région. Ce volcan aujourd’hui paisiblement endormi – jusqu’à quand ? – s’atteint soit à pied, par sa face nord ou sud, soit en train à crémaillère. Cette dernière option peut s’envisager pour les moins préparés à l’ascension. On montera alors en train pour redescendre à pied. Pour les plus chauds d’entre vous, je vous propose ici une belle boucle qui peut-être rallongée pour enchaîner avec le Puy Pariou, un peu plus au nord. Une option à retenir histoire d’en avoir plein les jambes ! Dans tous les cas, le départ, c’est le col de Ceyssat. On attaque ensuite droit dans le pentu par le sentier des Muletiers qui n’en finit pas de se tortiller sur les pentes méridionales du Puy-de-Dôme. L’arrivée au sommet est libératrice et révèle un panorama à couper le souffle sur l’Auvergne. On redescend au nord via le GR441 avant de boucler par le flanc occidental du Puy via le GR4 qu’on a rejoint au niveau de la Cime de la Plaine. Les moins fatigués donc, pourront en bas de la descente poursuivre au nord jusqu’au Puy Pariou par un agréable chemin qui s’entortille autour du cône pour atteindre ensuite le cratère. Un parcours qui peut s’envisager également dans le sens inverse pour celles et ceux qui ne souhaitent pas tout de suite faire chauffer les mollets ! Dans tous les cas, c’est une belle journée résolument placée sous le signe des volcans.

auvergne sommet puy de dôme randonnée

[ crédit photo :  Fotolia – reservoircom © ]

Difficulté : assez difficile | Distance : 15 km | Durée : 4h45  | Dénivelé : 700 m
Carte : IGN TOP25 1/25000è 2531ET Chaîne des Puys, PNR des Volcans d’Auvergne
Accès : depuis le centre de Clermont, on peut rejoindre le col de Ceyssat en suivant la direction Chamalières et les directions globales Limoges, Tulle et Bordeaux, ainsi que Puy-de-Dôme et Vulcania. On quitte alors l’agglomération de Clermont en suivant la D941. Plus tard, au lieu-dit La Baraque, suivre la D942 à gauche, direction Bordeaux. Au second rond-point, tourner à droite par D68 direction Puy-de-Dôme. Atteindre le musée et les zones de stationnement. Continuer à monter jusqu’au col de Ceyssat.
A voir également : j’ai récemment effectué un montage pour l’Auvergne à propos d’une boucle de 3 jours intitulée La Boucle des Dômes et qui, à ce titre, réalise un beau parcours par quelques-uns des plus jolis Puys du secteur. Avec, bien sûr, un final au sommet du Puy-de-Dôme ! Pour voir ce reportage, c’est par ici : la Boucle des Dômes.

puy-de-dome-map

5. Les Mystères du Lac Pavin

Quelle énigme ce lac Pavin ! La télévision et les réseaux en parlaient encore récemment à l’occasion de la diffusion d’un épisode de l’émission « Des Racines et des Ailes » consacré à l’Auvergne. Une profondeur insondable, un trou noir qui contemple le ciel et des histoires de siphon qui font froid dans le dos. Le commandant Cousteau en personne y avait plongé pour en percer les secrets. Appelé ici un maar, autrement dit un lac d’origine volcanique, le Pavin et sa régularité circulaire quasi parfaite fascine à la manière d’un Loch Ness auvergnat. Pour le rejoindre, je vous invite à prendre le départ de Besse-en-Chandesse, un village à découvrir, où s’exprime le style architectural sombre de l’Auvergne, forcément créé autour du basalte. Les balises rouges et blanches du GR30 vous conduiront ensuite jusqu’au lac autour duquel il est possible de randonner intégralement. En option, il est possible de prévoir une grimpette jusqu’au sommet du Puy de Montchal qui offre un chouette point de vue sur le Pavin et les étendues boisées et humides courant, au sud, vers le lac de Montcineyre et son Puy. Pour le retour, on passera de l’autre côté de la D978 afin d’emprunter un petit sentier accompagnant plus ou moins le cours du ruisseau de la Couze Pavin. Peut-être la moins spectaculaire des randonnées de cette sélection mais néanmoins très empreinte de l’identité auvergnate. Et puis j’ai un petit faible pour le Pavin et ses mystères !

auvergne randonnée lac pavin

[ crédit photo : Henri Derus / ENS Puy-de-Dôme ]

Difficulté : moyen | Distance : 13 km| Durée : 3h30 | Dénivelé : 400 m
Carte : IGN TOP25 1/25000è 2432ET Massif du Sancy, PNR des Volcans d’Auvergne
Accès : depuis Clermont-Ferrand, suivre l’A75 direction Montpellier et prendre la sortie 7 « Coudes, Champeix ». Rejoindre Coudes puis suivre la direction Champeix par la D229. De là suivre la direction de Saint-Nectaire et Murol. Traverser Murol et, vers sa sortie, prendre à gauche la D5b direction Besse et Saint-Victor. Plus loin, tourner à droite, par D5, direction Saint-Victor et Besse, encore. Passer Saint-Victor et rejoindre Besse-en-Chandesse. Le départ à pied se fait en franchissant le beffroi au sud du village et en suivant les balises rouge et blanc du GR30.
A voir également : le cinquième épisode de la saga GR30, diffusée sur Carnets de Rando, emprunte une partie de cet itinéraire, en proposant une petite visite du village de Besse et en présentant le lac Pavin. C’est à découvrir en vidéo ici : GR30 – Lac Pavin

pavin-map

Share

77 Comments

    1. carnetsderando Auteur de l'article Répondre

      Eh oui ! D’où la mention « une sélection ciblée » dans l’introduction. J’en étais bien conscient mais c’était volontaire de ma part. Je voulais vraiment circonscrire cette sélection autour de Clermont, secteur choisi en général par le visiteur arrivant pour la première fois en Auvergne. Mais je laisse la porte ouverte aux connaisseurs pour y aller de leurs suggestions en commentaires pour compléter ce premier jet !

    1. carnetsderando Auteur de l'article Répondre

      Mais oui c’est tout à fait cela ! Et tout particulièrement le Cézallier et ses longues vagues vertes surmontées de nuages. J’adore !

  1. domi Répondre

    Il n’est plus possible actuellement de tourner dans le sens des aiguilles d’une montre en haut du cratère du Pariou. On peut seulement passer à droite, aller au font du cratère et remonter par le même chemin puis pendre la descente Nord.

  2. vartan Répondre

    Merci pour ces parcours vantés avec tant de lyrisme 😉
    Réalisé celui du Pavin et du plateau du Guéry mais en février. Avec la neige et les puys jaunis par l’hiver l’atmosphère est superbe.

    1. carnetsderando Auteur de l'article Répondre

      Bonjour Olivier,
      Ce sont des suggestions d’itinéraire à la journée. Il y a chaque fois un village au départ ou à proximité du départ pour se loger ou acheter à manger. Les offices de tourisme locaux pourront vous renseigner si vraiment vous ne trouvez rien par vous même.

  3. Rault Répondre

    Magnifiques propositions de ballades !
    Sur quatre jours, basés à Murol, près de Saint-Nectaire, nous avons effectués quatre des cinq itinéraires proposés. C’était parfait, magnifique, avec des paysages à couper le souffle !
    Merci beaucoup pour votre blog. Nous ne connaissions par l’Auvergne : grâce à vous, nous avons passé un séjour génial, extrêmement reposant et vivifiant à la fois !
    Et merci à tous les randonneurs pour leur gentillesse et leur amour de la nature, qui font que l’on se sent appartenir à une très belle communauté.
    Merci
    Bénédicte et Bertrand

    1. carnetsderando Auteur de l'article Répondre

      Super ! Je suis ravi de savoir que vous vous êtes régalés sur la base de ces suggestions de randonnées en Auvergne ! J’espère que vous ferez d’autres belles découvertes grâce au blog et à l’émission ! A bientôt !

  4. Reservoircom Répondre

    Bonjour,
    la photo du Puy de Dôme est revendiquée par : [ crédit photo : Philet Dom / Iha Holiday Ads ]
    alors qu’elle vient de chez Fotolia, déposée au nom de reservoircom©.
    Merci de corriger
    Eric Fréour
    reservoircom.com

    1. carnetsderando Auteur de l'article Répondre

      Pour les relier en voiture non ce n’est pas trop long. Il suffit de se trouver un point un peu central. En revanche pour les relier à pied oui, là ça va nécessiter quelques jours de marche pour les liaisons !

  5. Pierre Répondre

    Bonjour, nous ne connaissions pas l’Auvergne, découverte dans un très beau reportage « Des racines et des ailes » nous avons décidés de découvrir la régions de la chaîne des Puys. Les randonnées sont-elles possibles en fin mars et début avril, et quel est le genre de météo en général dans cette région.

    Merci,

    Pierre

    1. carnetsderando Auteur de l'article Répondre

      Salut Pierre,

      L’accès à l’Auvergne fin mars, début avril, est quand même restreint par l’hiver. La région reste montagneuse et la neige subsiste jusqu’à la fin avril, voire la mi-mai. C’est vrai que 2019 n’est pas un gros hiver. Les températures sont même douces, voire chaudes. Néanmoins, même en l’absence de neige, ce qui rend la région magnifique, à savoir sa verdure et ses fleurs, n’est pas encore présent à cette époque. La Nature est encore grise et je ne dirais donc pas que c’est une bonne période pour découvrir l’Auvergne. La météo est une météo de montagne, fraîche en altitude et chaude en vallée, aux beaux jours. Le temps peut changer très vite, comme en montagne. Les mois de mars et avril peuvent être assez pluvieux. La meilleure période pour aller en Auvergne court de mi-mai à fin septembre.

  6. lano Descarrières Répondre

    Bonjour,
    Envie de partire en Auvergne. Est ce que votre ‘boucle des dômes’ sur 3 jrs est disponible qq part sur le net ? Grand merci

    1. carnetsderando Auteur de l'article Répondre

      Salut,

      Alors, depuis la parution de cet article, il y a eu un bin’z administratif avec cet itinéraire. De sombres histoires de droits de passage et de propriétés privées non respectées par le tracé qui ont contraint la région Auvergne et le Parc Naturel Régional des Volcans d’Auvergne à revoir leur copie et, surtout, leur itinéraire. La randonnée de la Boucle des Dômes existe donc toujours mais ce n’est plus le parcours illustrant l’article. La vidéo dont je parle a même été enlevée, c’est vous dire… Le nouveau parcours, toujours réalisable en 2-3 jours est consultable ici : http://www.auvergne-tourisme.info/docs/3449-2-fiche-circuit-boucle-des-domes-bd-2017-pdf.pdf

      1. SANClém Répondre

        Bonsoir,
        Le lien vers le nouveau parcours semble être une nouvelle fois inaccessible. Avez-vous, s’il-vous-plait, un lien actif pour ce parcours ?
        Merci et au plaisir

        1. carnetsderando Auteur de l'article Répondre

          Hello SanClém !

          Arf, ils sont trop pénibles l’Auvergne à changer leurs liens tout le temps… Bon c’est corrigé sur l’article en tout cas. Mais pour te faire gagner du temps, le voici ici aussi : la Boucle des Dômes.

  7. lisette clément Répondre

    Bonjour,

    je serai sur Clermont Ferrand pour randonner du 6 au 9 mai 2019.

    Le hic : je suis seule et je n’ai pas l’habitude de la montagne (Paris et la Picardie ne m’y prépare pas vraiment).

    Comment faire pour trouver des gens avec qui randonner à la journée (la montagne seule ne me semble pas raisonnable d’un point de vue météo…)?

    Pour par exemple faire une des boucles présentées dans cette page (niveau moyen).
    1000 mercis pour une piste sur ce sujet

    1. carnetsderando Auteur de l'article Répondre

      Bonjour Lisette,

      Je suis un peu à la bourre pour vous répondre, navré… Pour ne pas randonner seule adressez-vous à des offices de tourisme à proximité des lieux que vous souhaitez découvrir. Ils proposent parfois des sorties accompagnées, encadrées par des accompagnateurs en montagne. Ou directement à un accompagnateur breveté qui pourra, moyennant finance bien sûr, vous intégrer à une sortie qu’il propose. Il y a aussi les clubs FFRandonnée qui proposent des sorties en local. Il faut regarder leurs agendas sur les sites des comités départementaux ou régionaux, comme ceux de la FFRandonnée Puy-de-Dôme ou FFRandonnée Auvergne. Il existe, par ailleurs, des sites internet qui permettent de trouver des équipiers, comme la Bourse aux Equipiers du site Rando-Trekking. Récemment, des groupes Facebook se sont aussi créés pour mettre en relation des randonneur/ses entre eux et organiser des sorties. J’espère vous avoir donné quelques pistes !

    2. CATHERINE BARTHELEMY Répondre

      info pour Lisette: tardive pour ce sejour mais peut être utile pour une prochaine fois .Elle peut consulter le site de Visorando.fr.

  8. Jean-Philippe Répondre

    Bonjour,
    Nous connaissons les Pyrénées et cette année souhaitons découvrir le massif Central, fin juin.
    Suite à la lecture de ces 5 itinéraires pour découvrir l’Auvergne, (article fort intéressant et bien complet !), pourriez-vous nous indiquer dans quelle ville résider, afin de faire des randos à la journée, et en étoile. Nous pensons rester 8 jours…
    Bien cordialement.

    1. carnetsderando Auteur de l'article Répondre

      Bonjour Jean-Philippe,

      Je dirais qu’un endroit sympa et central pour séjourner en Auvergne et qui soit à distance raisonnable de ces 5 itinéraires serait Murol. Un peu plus loin du Puy-de-Dôme mais proche du Sancy, du Pavin et du Guérin. Et de bien d’autres qui n’apparaissent pas dans l’article ! Bon séjour !

  9. Xavier Répondre

    Un grand merci à toi pour ces itinéraires.

    Je suis allé il y a une semaine sur le plateau de Guéry et ensuite dans le Cézallier en suivant tes indications. Je suis encore sur mon petit nuage tellement ces endroits son magnifique. Mention spéciale tout de même pour le Cézallier. Perso j’ai d’ailleurs opté pour une rando entre 16h et 20h car moins de monde d’une part mais surtout la lumière rasante et chaude de fin de journée permet de faire ressortir et de souligner le relief et le vert qui en pleine journée peuvent sembler un peu tristounet alors qu’en soirée c’est absolument magnifique. La semaine prochaine je repars mais cette fois en bivouac dans le Cantal.

    Encore merci

    1. carnetsderando Auteur de l'article Répondre

      Merci Xavier pour ce retour ! C’est toujours sympa d’avoir le feedback des randonneurs/ses suite à la publication d’un article. Je suis content que celui-ci t’ait été utile !

  10. LAMOTTE Répondre

    bonjour
    Je ne connais pas l’Auvergne et on y va 2 jours
    j’ai deux questions
    vaut il mieux survoler le puy de sancy ou le puy de dome en montgolfiere ?
    l’un de ces itinéraires est il suffisamment roulant pour le faire en vtt ?
    MERCI D AVANCE
    alexandra

    1. carnetsderando Auteur de l'article Répondre

      Bonjour Alexandra,

      Je ne saurais répondre à ta première question. Je n’ai l’expérience du survol en montgolfière ni de l’un, ni de l’autre. En ce qui concerne le VTT et l’aspect roulant, je te dirais que c’est le Cézallier qui se prête le plus à cette pratique. Je parle en connaissance de cause pour l’avoir sillonné à vélo pendant une semaine il y a longtemps. On en avait même tiré un bouquin à l’époque : https://www.i-voyages.net/cezallier-a-velo/. Les autres itinéraires proposés dans l’article sont beaucoup moins roulants et beaucoup plus techniques.

  11. sandrine marin Répondre

    Bonjour, je suis en Savoie,
    je souhaiterais aller en famille en rando 3-4 jours a la toussaint, mais il semblerait que le circuit boucle des domes se fasse de mars a octobre…. fin octobre debut novembre n’est pas possible ?
    ça me tente vraiment !

    1. carnetsderando Auteur de l'article Répondre

      Bonjour Sandrine,

      La saisonnalité d’un itinéraire n’est pas un critère inflexible. C’est davantage une recommandation pour bénéficier de conditions optimales lors de la randonnée. Randonner en Auvergne en novembre n’a rien d’impossible. Cela peut même être une chouette expérience si la météo est de la partie. Car c’est bien de cela qu’on parle : de météo. En novembre, en montagne, tout est plus incertain. Les journées sont plus courtes et plus froides. Le climat est plus instable. Les journées ensoleillées sont moins garanties. La randonnée est donc possible mais il faut prévoir l’équipement si les conditions ne sont pas bonnes.

  12. Yvonnick Monimart Répondre

    Bonjour, nous venons de passer trois jours de rando, sancy, pavin, Puy de dôme. Nous avons suivi les itinéraires. Que du bonheur. Une mention particulière pour le puy de sancy, plein les mirettes… et les jambes. C’est une très belle région. Le must déjeuner au fond du cratère du puy parions. Merci pour les belles randonnées.

    1. carnetsderando Auteur de l'article Répondre

      Bonjour Yvonnick,

      Merci pour ce retour ! Je suis ravi que vous ayez apprécié ces itinéraires et ce séjour en Auvergne ! Content que le blog puisse permettre à d’autres de découvrir les merveilles de nature de notre pays !

  13. Anthony Répondre

    Bonjour,
    Merci pour ces propositions de randonnées, cela nous donne envie pour cet été.
    Où est-ce que je peux trouver les traces GPX pour ces itinéraires ? (j’ai trouvé les 2 premiers mais pas les suivants.
    Merci par avance

    1. carnetsderando Auteur de l'article Répondre

      Salut Anthony,

      N’étant pas utilisateur de GPS en rando, je n’ai pas les traces GPX de ces itinéraires. Je devrais m’y mettre mais, rien à faire, j’aime pas cet engin. Je préfère tracer mes itinéraires sur les cartes par moi-même et c’est pour cette raison que les itinéraires proposés ne sont accompagnés que d’extraits de carte !

  14. Fabienne Répondre

    Bonjour,
    Fin mars on voulait faire quelques randonnées en Auvergne mais à la lecture de vos réponses, vous dites que ce n’est pas la bonne saison pour randonner en Auvergne. Pouvez vous nous conseiller une autre région avec de beaux points de vue, plus adaptée à cette saison (si possible entre lyon et toulouse.
    Je vous remercie d’avance
    fabienne

    1. carnetsderando Auteur de l'article Répondre

      Bonjour Fabienne,

      C’est vrai que le mois de mars est un mois de transition en France. L’hiver est encore un peu là et le printemps hésite à s’installer. En montagne, la notion de printemps n’existe pas avant début juin, c’est complètement décalé. Comme l’Auvergne est un territoire de nature pas mal montagneuse, on peut dire que le début de la belle saison se situe, en général, courant mai. Je maintiens qu’y aller avant c’est prendre le risque de ne pas savourer son séjour. Fin mars on peut commencer à espérer que la météo, dans certains coins de France, commence à prendre une tournure printanière. Mais cela reste une période risquée, un coup de poker ! En général, à cette saison, j’opte pour le littoral méditerrannéen (Bouches-du-Rhône, Var ou Alpes-Maritimes). Pour des raisons climatiques mais aussi de couleurs. À des latitudes plus septentrionales, la végétation n’est pas encore repartie et ça se ressent sur l’ambiance en randonnée. Vous pourriez tenter votre chance du côté des Baronnies peut-être, un secteur pas encore trop exploité et connu, entre Vaucluse et Alpes-de-Haute-Provence, dans le prolongement du Mont-Ventoux. Une autre option pourrait être les Corbières dans l’Aude autour des châteaux cathares. En remontant plus haut, fin mars, vous serez possiblement confrontés à une végétation encore hésitante à se lancer dans le printemps. Sinon il y avait l’Aveyron, autour de Najac notamment, il y avait les Gorges du Tarn et de la Jonte, les vallées du Lot autour de Cahors, Rocamadour, Conques… Mais tout cela aurait quand même été plus verdoyant et fleuri fin avril. C’est une période pas évidente pour conseiller des randonnées. J’espère que ces quelques infos seront suffisantes !

  15. flo Répondre

    Bonjour,
    Super inspirant ces tours,
    Je compte faire un tour (avec un ami) en mai de 3 jours dans le coin en itinérance. Je ne serais pas véhiculé j’arriverais en train à Clermont. Que me conseiller vous comme itinéraire avec un point de départ non loin de Clermont et une arrivée vers un endroit où je pourrais revenir sur clermont.
    Puy de sancy, puy de dôme, vallée de chaudefour, mont doré, j’ai commencé à regardé mais n’ayant jamais fait d’itinéraires par moi même, j’ai un peu de mal.
    Nous pens(i)ons bivouaquer mais allons regarder également les gîtes car apparemment neige possible en mai.
    Nous avons un bon niveau sportif, n’avons pas peur de porter pour 3 jours.

    Que me conseilleriez vous ?
    Merci et bonne journée ?

    1. carnetsderando Auteur de l'article Répondre

      Bonjour Flo,

      Sans véhicule et pour 3 jours, c’est le Puy-de-Dôme qui est le plus accessible. L’idéal serait, en train, depuis Clermont de pousser jusqu’à Chamalières pour s’approcher au plus près des sentiers se dirigeant vers le sommet et éviter ainsi une traversée à pied un peu pénible de la ville. Tu pourrais ainsi dessiner un itinéraire qui boucle par le Puy-de-Dôme, le Pariou aussi et pourquoi pas Côme et puis revenir vers CLermont. Les autres secteurs sont éloignés de Clermont et y aller par les transports en commun pourra vous faire perdre du temps sur vos 3 jours. Ça me paraît compliqué dans ce petit créneau de pousser vers le Sancy sans véhicule.

    1. carnetsderando Auteur de l'article Répondre

      Merci Jean-Charles ! L’Auvergne est une belle région, à fort potentiel. Je ne suis pas sûr que ce seul petit article suffise à lui faire honneur mais je suis content s’il donne déjà quelques pistes pour l’explorer !

  16. Alonso Evan Répondre

    Bonjour 🙂

    Avec ma copine nous voulons partir 5 jours en Auvergne et étant très amateurs de rando, je suis tombé sur votre site et j’aimerais faire vos circuits.

    Malheureusement, je ne trouve pas les .gpx sur rando.gps. Il y a beaucoup de choix et j’ai peur de choisir les mauvais.

    Savez vous ou je pourrais les trouver ? Mais peut-être qu’ils ne sont pas recensé dessus, je ne sais pas.

    Après je peux choisir aussi un parcours similaire mais j’aimerais quand même avoir votre avis.

    Merci 🙂

    1. carnetsderando Auteur de l'article Répondre

      Bonjour Alonso,

      Alors, en ce qui me concerne, je ne marche pas avec un GPS et je n’enregistre donc jamais mes traces. Je fonctionne à l’ancienne, à la carte et j’adore ça. Il existe effectivement pas mal de sites qui indexent des traces GPS. Comme je ne peux pas confirmer au détail près que les traces proposées sont la copie conforme des itinéraires que je propose dans cet article, ce que je ferais, si j’étais vous, je téléchargerai les traces qui s’en rapprochent le plus histoire de pouvoir passer dans l’essentiel des lieux indiqués dans cette sélection. Au mieux ces traces GPS vous servent de base et vous les ajuster ensuite sur le terrain avec mes itinéraires que vous aurez préalablement reportés sur une carte IGN. La carte, ça reste la valeur sûre !

      1. Evan Alonso Répondre

        Bonjour !

        C’est ce que je pensais faire !

        Merci pour votre réponse, j’ai d’autres questions, étant donné que vous semblez vraiment bien connaitre la région, j’aimerais savoir si vous aviez des bons spots rafting/canyoning ? Plutôt des parcours qui décoiffent que de la promenade si vous voyez ce que je veux dire 🙂

        Idéalement pas trop loin mais même si c’est loin, c’est pas trop grave, je préfère faire un peu de route et avoir de la sensation forte !

        1. carnetsderando Auteur de l'article Répondre

          Hello !

          Je suis flatté de lire que je connais bien la région mais ce n’est pas le cas ! Je la maîtrise assez bien sur un plan randonnée car c’est mon domaine d’expertise et de pratique. En revanche, pour les autres activités, zéro pointé lol ! J’aurais aimé vous aider, vous dire « allez là c’est top » mais non, je ne peux pas ! Je vous laisse vous rapprocher, sur la question des activités comme le raft ou le canyoning, des pros du tourisme local !

  17. Floriane Brief Répondre

    Bonjour tout d’abord bravo encore pour ce site, j’ai l’habitude d’aller en Auvergne mais je ne connais que la vallée de Chaudefour donc j’ai hâte de découvrir une nouvelle rando. Nous sommes quatre et nous aimerions effectuer une randonnée sur deux jours et possiblement dormir en gîte ou bivouac si vraiment il n’y a pas de possibilité. Auriez vous un circuit à nous conseiller ou un site internet ? J’ai l’impression que le lien que vous aviez mis plus haut sur le circuit des dômes ne marche plus . Un grand merci

    1. carnetsderando Auteur de l'article Répondre

      Bonjour Floriane,

      Oui en effet ce lien ne fonctionne plus. Le territoire a dû tout changer son site depuis la parution de cet article. Là, actuellement, je suis en tournage et je ne peux malheureusement pas regarder ça. Je n’ai pas non plus accès à mes cartes pour réfléchir à un itinéraire sur deux jours. Le premier endroit, cependant, qui me vient à l’esprit pour dormir en Auvergne, c’est le gîte des Sagnes en plein coeur du Cézallier, à La Godivelle. Il doit y avoir moyen de bricoler un itinéraire qui passe par là. Je ne pourrai malheureusement pas vous répondre avant le 24 juillet, date à laquelle se terminent mes tournages.

  18. Karine Répondre

    Bonjour
    Je pars en Auvergne en septembre et j’envisage de faire a minima le Puy de Sancy par la vallée de Chaudefour. J’aurais voulu savoir si les parcours que vous proposez sont entièrement balisés ? Il me semble que non d’après les réponses que vous avez déjà faites. Si je comprends bien, il faut essayer de reporter vos tracés sur une carte IGN et se repérer avec la carte une fois dans la montagne ??
    En vous remerciant par avance pour votre réponse.

  19. Jean pierre truel Répondre

    bonjour, je découvre vos « reportages » qui ne me laissent pas indifférents….je vous serai reconnaissant de bien vouloir m’indiquer comment me procurer ces différents circuits (cartes, tracé, etc) ? J evous remercie par avance pour votre réponse

  20. Gerard LE DREAU Répondre

    Merci pour cette judicieuse sélection de rando, aussi intéressantes et différentes les unes des autres. Nous avons savouré les cinq dans l’ordre de description (les yeux fermés ! ). Comme nous restons encore un peu, quelle serait la sixième par exemple ? Et pourquoi pas les cinq suivantes (sans vouloir abuser ). Gérard

  21. Aline Répondre

    Bonjour à tous
    A mon tour de vous remercier pour vos précieux témoignages…
    Monsieur Carnetsderando 🙂 savez-vous si cette info est toujours d’actualité ? ( Le nouveau parcours, toujours réalisable en 2-3 jours est consultable ici : http://www.auvergne-tourisme.info/docs/3449-2-fiche-circuit-boucle-des-domes-bd-2017-pdf.pdf)… je compte bien (enfin) découvrir cette belle région en avril prochain…
    Le bivouac est-il autorisé et avez-vous des idées ? conseils ?
    Bon courage à tous…

    1. carnetsderando Auteur de l'article Répondre

      Bonjour Aline,

      Décidément, cette URL ne fait que changer. Faut qu’ils s’accordent en Auvergne lol ! Alors oui cet itinéraire existe toujours et fait toujours 49 km et se réalise toujours en 2/3 jours selon l’humeur. On peut le retrouver ici, sur le site de Clermont Tourisme. Le bivouac n’est pas interdit en Auvergne : il y a une tolérance pour lui. Les parties à l’écart des communes, loin des parcelles agricoles privées, seront les plus favorables. À condition d’avoir de l’eau à proximité ou d’en apporter suffisamment. Mais dans le coin il y a aussi d’agréables petits gîtes. C’est bien de faire un peu des deux ! Et ça permet de voyager léger. Après, vu le contexte actuel – et l’époque à laquelle vous le ferez – peut-être qu’ils ne seront pas ouverts… à vérifier en amont pour savoir quelle formule d’hébergement choisir 🙂

  22. Manue Répondre

    Bonjour
    Je n’ai rien trouvé dans les questions précédentes alors voilà.
    D’abord un grand merci pour ce magnifique travail qui nous permet de profiter de paysages toujours plus époustouflants !
    J’aimerais cependant savoir si parmi les itinéraires que vous proposer, il y a des circuits à éviter lorsqu’on craint le vide 🙂 ?
    Je pensais faire les itinéraires du puy de Dome et celui du puy de Sancy.
    En effet, les circuits sont classés par difficulté « physique » je pense (km et dénivelé) alors que ce qui me pose problème, ce sont les sentiers étroits avec du vide (10m me suffisent pour bloquer, surtout s’il y a une paroi haute de l’autre coté du chemin).
    Merci pour votre réponse

    1. carnetsderando Auteur de l'article Répondre

      Hello Manue,

      Désolé du retour de réponse, j’étais en tournage longue durée et je ne retrouve le bureau et l’ordi que maintenant ! À ma connaissance, aucune contre-indication « vertige » sur ces itinéraires en Auvergne. Tout est toujours suffisamment large pour profiter de la hauteur sans la craindre. Tu peux aussi jeter un oeil à la vidéo qu’on a fait l’an passé sur le GR30 pour la série Mon GR Préféré. Ça te permettre de voir à quoi ressemble le sentier pour monter au Sancy : https://www.mongr.fr/sinspirer/mon-gr-prefere-saison-4/gr-30-tour-des-lacs-d-auvergne

  23. Alix Répondre

    Bonjour, merci pour cet article ! Il nous a beaucoup servi, nous avons fait les 5 randos décrites. Ça nous a permis de contempler les différents paysages de cette magnifique Auvergne. C’était super !

  24. Jacques Répondre

    Bonjour!
    Y a-t-il un lieu central pour envisager ces 5 randonnées la même semaine (quitte à faire un peu de voiture le matin) ?
    Merci
    Jacques

    1. carnetsderando Auteur de l'article Répondre

      Hello !

      Je dirais Murol ou Besse-en-Chandesse au pire. Pas trop mal positionnées à moins d’une heure (voire moins) de toutes ces randos 🙂

    1. carnetsderando Auteur de l'article Répondre

      L’Auvergne est généralement plutôt bien balisée. Quelques erreurs possibles dans les traversées d’estive où le balisage au sol n’est pas toujours bien visible mais, dans l’ensemble, c’est très bien fait par le territoire.

  25. Gaby Répondre

    Bonjour Monsieur,
    Je vous remercie beaucoup pour ces superbes idées de randonnées.
    Avec un groupe d’amis, nous sommes très intéressés par celle du « Puy-de-Sancy par la vallée de Chaudefour » et celle des « Mystères du Lac Pavin ». Les cartes n’apparaissant pas très clairement en zoomant sur le site, pourriez-vous nous les transmettre par mail (celui donné en laissant le commentaire) et nous donner les balisages à suivre sur ces deux randonnées, svp ?
    Encore un grand merci pour vos conseils géniaux !

  26. Bringold Anne-France Répondre

    Bonjour,
    Après une première expérience de randonnée itinérante sur la GTJ, j’aimerais découvrir le massif central. Je vois une multitude de GR ou autres chemins, je ne sais lequel choisir ! J’ai vu une GTMC en VTT, savez-vous s’il existe une version rando à pied et quel balisage elle suit ?
    Sinon, que choisir entre GR 400, GR 30, GR 470, GR441 ou encore chemin de régordane ? Je suis un peu perdue…

    1. carnetsderando Auteur de l'article Répondre

      Bonjour Anne-France,

      La GTMC est exclusivement un tracé VTT. Pour traverser le Massif Central, il faut utiliser un assemblage de tracés de GR® existants. Pour une première expérience de ce massif, je vous recommande de rester dans le secteur des Volcans d’Auvergne. Donc soit le GR®30 qui fait le Tour des Volcans d’Auvergne – voir l’épisode de Mon GR® Préféré que je lui ai consacré – soit sur le GR®400 qui se concentre sur les volcans du Cantal – voir également cet épisode de Mon GR® Préféré. Les deux sont superbes, bien balisés et bien pourvus en hébergements. Deux valeurs sûres.

  27. Carole Rel Répondre

    Bonjour, merci pour ce site très bien fait qui donne vraiment envie de randonner. Le seul problème que je rencontre est que je randonne avec ma chienne (tenue en laisse pour ne pas perturber la faune) et je ne sais pas où je peux et où je ne peux pas randonner. Serait-il possible de mettre une mention sur chacune de vos propositions pour nous dire si nous pouvons amener nos toutous ou si c’est défendu. Nous sommes nombreux à randonner avec un chien, et c’est assez compliqué de savoir si nous sommes dans notre droit. Merci beaucoup. Carole

    1. carnetsderando Auteur de l'article Répondre

      Hello Carole,

      C’est complètement pas idiot ce que tu dis et je m’étonne de ne pas y avoir pensé plus tôt ! Je prends note de cette remarque pertinente pour l’intégrer petit à petit dans les articles du blog. Bien vu 🙂

  28. karine Répondre

    Bonjour,

    Merci pour votre article!

    Nous sommes de Toulouse et souhaiterions aller découvrir l’auvergne à travers deux ou trois randonnées et lacs pendant les vacances d’avril 2022. Cela vous parait-il possible du point de vue météo? De plus, nous avons un chien, est-ce possible de la prendre pour les rando? Je vous remercie!

    1. carnetsderando Auteur de l'article Répondre

      Bonjour Karine,

      Avril est une pochette surprise, et pas uniquement en Auvergne. Je pense qu’il peut rester un peu à pas mal de neige sur les hauteurs et les versants les moins exposés au soleil. Je suis par ailleurs catégorique sur le fait que l’Auvergne n’a pas encore revêtu sa teinte printanière bien verte à cette époque-là. Avril – et jusqu’à mi-mai – c’est un entre-deux où se côtoient deux saisons, l’hiver et le printemps. C’est parfois un peu terne encore au niveau paysage. Pour le chien, pas de souci excepté dans la Réserve Naturelle de Chastreix-Sancy où y’a des contraintes. Je me rappelle plus si c’est laisse obligatoire ou interdiction pure et simple. Mais y’a un truc.

  29. tillier anne Répondre

    Bonjour,
    J’aimerai randonnée avec une amie, au mois d’août en itinérance sur 4 à 6 jours avec un guide, je suis d’un niveau moyen, car assez lente ou pas très rapide ! (mais déjà fait de même dans le parc de la Vanoise) Mon départ se fera si possible de Besse ou environ pour revenir au point de départ. Je cherche donc un guide : pour mieux découvrir, pour la sécurité et aussi pour pouvoir profiter pleinement du séjour. Connaissez vous quelqu’un à me conseiller ou un site car je me perds un peu dans toutes les propositions internet. Merci. Et votre blog est vraiment bien, bonne continuation

    1. carnetsderando Auteur de l'article Répondre

      Hello Anne,

      Je tarde un peu à te répondre désolé 🙁 Pas toujours facile de gérer les nombreux messages reçus dans les temps ! Alors j’ai pas de contact pro en tête pour l’Auvergne. J’imagine qu’un accompagnateur en montagne du Bureau des Guides Auvergne Sancy pourra sans aucun doute répondre très professionnellement à votre demande. Autrement, je connais le « boss » du club RTM – Rando Trail Mauriac – qui propose des sorties à ses membres et qui maîtrise super bien l’Auvergne. Il s’appelle Pascal Guérin-Gombert et, si vous le contactez, vous lui dites que c’est moi David, de Carnets de Rando, qui vous a envoyée vers lui 😉 À défaut d’accompagner, il pourra sans aucun doute vous diriger vers une ou plusieurs personnes de confiance !

  30. David Répondre

    Très bel article bien détaillé…comme toujours sur « carnets de rando ».
    En revanche, je suis très intéressé pour partir quelques jours en Auvergne, mais je ne trouve pas les fichiers GPX sur le site…est-il possible de les obtenir ?
    Merci beaucoup.
    David

    1. carnetsderando Auteur de l'article Répondre

      Salut David,

      C’est normal ! Je n’ai pas de montre et je n’utilise pas de données GPX. À l’époque où a été écrit cet article encore moins ! Mais, faisant face à une demande croissante des utilisateurs du site, je commence petit à petit à créer les traces a posteriori via des sites comme EditGPX à usage des lecteurs/trices. Si j’ai un peu de temps je veux bien te les créer et te les envoyer. Dis-moi juste ceux dont tu as besoin en m’écrivant à contact_at_carnetsderando.net 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.