5 randonnées méconnues autour des Gorges de l’Ardèche

Oui je sais, les Gorges de l’Ardèche c’est vu et revu ! Mais c’est comme le GR20 : on a beau le savoir, on en reparle quand même, c’est plus fort que nous ! Fleuron de la vitrine touristique du département, joyau paysager à l’échelle européen, théâtre d’une descente en canoé inoubliable, les Gorges de l’Ardèche rallient tous les suffrages. Si le sentier qui les traverse est bien connu et régulièrement emprunté, qu’en est-il des alentours de ces gorges dont, finalement, on sait peu de choses ? Sitôt qu’on s’éloigne un peu du cours de la rivière, le calme revient tandis que le territoire se fait plus secret et profond. Dans cette immensité de chênes et de buis se dissimulent quelques petits trésors à cueillir par les plus curieux des randonneurs. Ce sont ces itinéraires que je vous invite à découvrir avec ces randonnées méconnues autour des Gorges de l’Ardèche.

 

1. Le Ranc de l’Arc et la Vallée de l’Ibie

Eclipsée par l’Ardèche toute proche, l’Ibie est pourtant une rivière digne d’intérêt si tant est qu’elle n’est pas à sec ! Son cours plus capricieux dépend en effet entièrement des précipitations. En conditions, elle a souvent la préférence des locaux qui fuient ainsi l’invasion touristique estivale. L’Ibie est également le point de départ d’itinéraires surprenants, comme ce Ranc de l’Arc, une arche naturelle sur laquelle les moins sujets au vertige pourront aller se percher pour profiter de la vue. Un petit retour par le Gour de l’Oule, pour peu qu’il soit en eau et ce sera la cerise sur le gâteau !

Ardèche Ranc de l'Arc

Difficulté : facile, 2h15
Départ : camping de l’Ibie, à 3,5 km de Vallon-Pont-d’Arc
Parking : emprunter le chemin d’accès au camping et le suivre jusqu’à dépasser ce dernier. Rejoindre une zone de végétation plus ouverte et se stationner au mieux sur le bas-côté avant de couper le lit (à sec) du torrent.
Carte : IGN TOP25 1/25000è 2939OT Gorges de l’Ardèche
Itinéraire : traverser le lit à sec de la rivière et prendre le chemin caillouteux qui part tout de suite après à gauche. Remonter longuement à travers la forêt. Quand le chemin s’aplanit après avoir atteint le haut de la colline, surveiller des cairns encadrant le départ d’un petit sentier qui file à travers les chênes. Le suivre jusqu’au Ranc de l’Arc. Revenir et prendre à droite. Un peu plus loin, tourner à gauche par un mauvais sentier qui descend. Il rejoint un thalweg plus bas qu’on suit à gauche pour rejoindre un large chemin caillouteux. Tourner à gauche pour rejoindre le départ.
Note : attention en période de chasse. S’assurer qu’aucune battue au sanglier n’est en cours. N’allez pas au-delà du Ranc de l’Arc. Le sommet du Ranc s’atteint par une petite trace cachée dans les arbres à droite. Non recommandé aux personnes sujettes au vertige et ne pas s’aventurer trop loin non plus.

2509_Itinéraire 2

2. Le Rieussec

Adeptes du terrain d’aventure, cette randonnée est faite pour vous ! Le Rieussec est un lit de rivière souvent à sec – comme indiqué dans le nom – qui rejoint plus bas le cours de l’Ardèche. On le descend donc en jouant avec le terrain, en progressant dans un couloir de plus en plus étroit et jusqu’à finir par devoir franchir de beaux ressauts rocheux. Une très belle ambiance pour les amateurs de hors-sentier où savoir « mettre les mains » est indispensable. On boucle ensuite par Salavas si l’on n’a pas pu venir à deux voitures. Une grosse demie-journée sportive quoiqu’il en soit !

Ardèche Rieussec

Difficulté : difficile, 3h
Départ : les Hauts de Salavas, à 3 km de Vallon-Pont-d’Arc
Parking : parking à gauche, avant d’entrer dans le lotissement
Carte : IGN TOP25 1/25000è 2939OT Gorges de l’Ardèche
Itinéraire : suivre les balises qui partent dans le lotissement de l’autre côté de la route et remonter au-dessus des Hauts de Larnas (quartiers la Lauze sur la carte). Là, tourner à gauche par un sentier à travers champs. Au bout continuer à droite. Le chemin opère une épingle à gauche et rejoint plus bas un ancien pont. Prendre pied dans le torrent à gauche et entamer la descente en suivant au mieux la berge gauche et rejoindre un second pont. Continuer dans le torrent dont le lit est plus sec maintenant mais aussi plus accidenté. Les ressauts rocheux sont sur cette section. Après le dernier, on finit par retrouver un sentier qui file à gauche au-dessus d’une partie très encaissée. Après une descente raide dans les arbres, on sort au niveau du camping et de l’Ardèche. Traverser celui-ci à gauche et, par la route, rejoindre Salavas.
Note : attention en période de chasse. S’assurer qu’aucune battue au sanglier n’est en cours. Randonner à éviter par temps de pluie ou après de fortes pluies : le torrent doit être quasiment à sec pour être parcouru. Les pas d’escalade sont faciles mais, cependant, ne pas amener de personnes inexpérimentées avec ce genre de passage. Eventuellement prévoir un bout de 20m de corde pour rassurer dans la section de 6/7 mètres bien qu’il s’agisse d’un pan incliné et doté d’excellentes prises.

2509_Rieussec map

3. La Cascade de Pissevieille

C’est l’un des lieux gardés les plus secrets de l’Ardèche ! Sans légende pour aider à la localiser, on jurerait l’une de ces cascades exotiques jaillissant du sommet d’un tepui vénézuélien ! Elle est pourtant à quelques pas des Gorges, dans un vallon à l’écart, mal indiqué et peu visité : le vallon de la Tiourre. La cascade n’est pas active toute l’année et surgit après de fortes pluies. Elle est intégrée à un parcours de canyoning. On veillera donc à particulièrement bien choisir son moment pour aller la contempler : spectacle assuré !

Ardèche Pissevieille

Itinéraire : du parking, emprunter à chemin qui part à travers les arbres. Il se sépare assez vite : descendre à gauche par un sentier parfois un peu raide. En bas, traverser le torrent et remonter sur une petite butte qui ouvre, à droite, sur la cascade. Possibilité d’en gagner le pied en descendant à droite de la butte : traverser à nouveau le torrent et suivre, au mieux, une vague trace sur la droite pour approcher la cascade. Retour par le même chemin.
Difficulté : moyen, 1h
Départ : route des Gorges, à 8 km de Vallon-Pont-d’Arc
Parking : petit parking de terre dans un virage en lacet
Carte : IGN TOP25 1/25000è 2939OT Gorges de l’Ardèche
Note : attention en période de chasse. S’assurer qu’aucune battue au sanglier n’est en cours.

2509_Pissevielle map

4. L’Amphithéâtre du Vieil-Audon

En venant visiter ou profiter de l’Ardèche au départ du magnifique village de Balazuc, on a tendance à enchaîner avec une randonnée vers l’intriguant et historique hameau-écolo de Vieil-Audon. C’est à peine si on remarque l’existence de ce grand cirque de gradins rocheux qui s’incurve telle une virgule au-dessus de la rivière. C’est pourtant l’occasion de réaliser une boucle originale et à l’écart des foules, en descendant dans le lit à sec du ruisseau de Pierre Froide. Les plus intrépides trouveront le passage pour descendre directement dans ce grand cirque et rejoindre ainsi, plus bas, l’itinéraire de retour vers Balazuc.

Ardèche Balazuc

Itinéraire : franchir le pont de Balazuc et tourner à gauche après, sur un beau chemin qui rejoint Vieil-Audon. Traverser le village pour atteindre un escalier remontant au-dessus de celui-ci. Au « parking » à son débouché, aller tout droit. Suivre un peu la route qu’on rejoint à droite et repérer au bout d’un moment un balisage jaune sur la droite. Le suivre jusqu’à couper un grand lit de torrent à sec. Quitter le balisage et s’engager sur celui-ci jusqu’au haut de l’amphithéatre. De là, suivre soit à droite un sentier qui descend vers l’Ardèche, soit descendre dans l’amphithéatre directement. Ne pas le prendre de front mais suivre quelques mètres le sentier pour ensuite descendre à gauche par des terrasses herbeuses. De là, on atteint les premières grosses marches de l’amphithéatre. Il suffit à partir de là de désescalader par les endroits les plus faciles en suivant un chemin sinueux de gradin en gradin. En bas, rejoindre la sortie du lit qui coupe le sentier du départ.
Difficulté : moyen, 2h30
Départ : Balazuc, à 17,5 km de Vallon-Pont-d’Arc et 19 km d’Aubenas
Carte : IGN TOP25 1/25000è 2938OT Aubenas
Note : attention en période de chasse. S’assurer qu’aucune battue au sanglier n’est en cours. Pas d’acrobatie inutile : ne vous engagez dans l’amphithéatre que si vous êtes à l’aise dans ce genre de terrain. Il y a de la recherche d’itinéraire à y faire : ne passez pas n’importe où : les passages sont assez faciles à trouver en prenant le temps d’observer et d’aller et venir sur les différents étages de l’endroit. Randonnée à éviter par temps de pluie ou après de fortes pluies.

2509_Balazuc map

5. La Grotte de l’Ermite et les Gorges de Sainte-Beaume

La Sainte-Beaume ? Mais qu’est-ce qu’il dit Carnets de Rando ? Ce n’est pas en Ardèche mais dans les Bouches-du-Rhône ! Mais non, je ne vous parle pas de cette Sainte-Baume là mais des petits gorges qui dévalent de Larnas vers le superbe village médiéval de Saint-Montan ! Une agréable petite boucle qui met à jour un endroit subitement tourmenté et transite par la Grotte de l’Ermite, petit havre de fraîcheur aménagé dans la montagne. On découvre ensuite le plateau du Laoul avant de redescendre sur Saint-Montan. Mon conseil : attendez la fin de journée pour profiter de superbes lumières sur cet attachant village !

Ardèche Sainte-Beaume Grotte de l'Ermite Saint-Montan

Difficulté : assez facile, 2h30
Départ : Saint-Montan, à km de Montélimar
Parking : à l’entrée du village, avant le pont ou au niveau de la pharmacie, quand on vient de Bourg-Saint-Andéol, si ce petit parking est plein.
Carte : IGN TOP25 1/25000è 2939OT Gorges de l’Ardèche
Itinéraire : traverser Saint-Montan par la route des gorges jusqu’à la petite chapelle. Suivre à droite un sentier balisé qui remonte au-dessus des gorges. Après environ 30mn, un petit chemin fléché « grotte de l’ermite » démarre à droite. Après la visite revenir sur ses pas et reprendre l’itinéraire balisé. A une intersection, prendre à gauche. Idem à la suivante. Rejoindre Larnas et, dans le « centre », au niveau de l’office de tourisme, tourner par la route à gauche. Traverser les fermes et repérer à la sortie un chemin qui quitte la route à droite pour s’élever vers la forêt. A un croisement tourner à gauche et rejoindre Saint-Montan.
Note : attention en période de chasse. S’assurer qu’aucune battue au sanglier n’est en cours.

2509_Saint Montan

Comments

  1. Avec mon mari, nous aimons beaucoup faire de la randonnée. Malheureusement, nombre de fois, nous croisons des chasseurs. L’alcool en fait tituber certains, d’autres se déplacent sans casser leur fusil, parfois ces deux situations en même temps… Des comportements dangereux qui finissent par nous détourner de notre activité préférée. S’il faut sans cesse surveiller qu’il n’y a pas un chasseur inconscient dans les parages, la randonnée n’est plus un plaisir. Quand aurons-nous enfin un jour de semaine sans chasse, ce qui nous permettrait de pouvoir arpenter notre belle région sans crainte d’être victime d’un malencontreux accident de chasse ?? Et puis, les espaces naturels sont à tout le monde. On devrait tous pouvoir en profiter sereinement.

    1. Bonjour Marylise,

      Je me faisais une réflexion somme toute identique pas plus tard qu’hier, alors que j’étais sur les sentiers ardéchois. Ou plutôt devrais-je parler de ces pistes forestières créées par et pour les chasseurs et sur lesquelles sont tolérés les randonneurs. J’y ai croisé plusieurs 4×4 qui m’ont regardé l’oeil mauvais en m’abandonnant dans la poussière de leurs véhicules. Je n’aime pas généraliser mais il faut admettre que, chaque année, la cohabitation est difficile. Un peu comme si l’usage de la nature devenait exclusif pour les chasseurs pendant six mois. Il y a une vraie réflexion à mener. J’ai même pensé écrire un article un jour prochain sur ce thème. J’ai moi-même souvent fait demi-tour en rando, découragé par tous ces gens armés aperçus ici et là, par les aboiements des chiens ou par des tirs au loin. Je n’ai pas de solution. Même si je n’aime pas généraliser – quand bien même je n’aime pas la chasse, je veux bien admettre que certains chasseurs ne sont pas la caricature que l’on fait souvent d’eux – je suis conscient que nous sommes face à un lobby à la puissance souveraine et issu d’une tradition purement française qu’il sera difficile de réviser. Un peu comme les armes aux Etats-Unis…

  2. Il me manque que la rando 5 à faire, mais les autre sont magnifiques. Attention à la balade du rieussec, il faut être téméraire car certains passages peuvent s’avérer difficile

  3. De retour de Rieussec, 1H20 pour le tour complet à pied sans me presser, pas difficile mais effectivement à recommander seulement à des personnes en bonne condition physique.
    Une bonne âme à jalonné de points verts fluos les passages les plus ardus, il n’y a plus qu’à les suivre pour trouver la voie la plus aisée.
    Ma seule crainte a été les sangliers (nombreuses traces)

    1. Salut Math,

      Merci pour ton retour sur le Rieussec ! J’adore vraiment cette balade ! Moi, la première fois, j’avais dû faire demi-tour à cause des chasseurs qui faisaient une battue lors de mon passage. La seconde fois, j’étais avec ma compagne et on avait bien pris notre temps pour profiter de l’endroit et faire des photos. Content que ça t’ait plu en tout cas 😉

      1. Bonjour, venant occasionnellement en Ardèche nous n’avons jamais pu trouver le point de départ de cette randonnée.
        Un nom pour le lotissement ou un point GPS ? Ou d’autres indications si possible ?
        Il y a bien un chemin que nous avions repérés mais bien entendu nous sommes tombés en pleine battue.. Nous nous sommes contentés d’explorer le village du coup.
        Merci pour les idées en tout cas !

        1. Bonjour Audrey,

          Je pense que vous parlez de la randonnée du Rieussec, n’est-ce pas ? Le lotissement s’appelle les Hauts de Salavas. Le point exact où j’attaque cet itinéraire se situe à l’adresse suivante : 855, chemin de Cigeaille, sur la commune de Salavas donc (code postal 07150). Les coordonnées UTM correspondantes sont : 44.388651N – 4.380989E . A partir de ce point, suivre les indications données sur le blog et reportées sur l’extrait de carte IGN. Bonne rando !

  4. Bonjour, je vais en Ardèche en septembre et ces randos sont les bienvenues, j’essaierais de donner mon ressenti en revenant!!!
    Bonne journée.
    Jean-Pierre

Laisser un commentaire

This Blog will give regular Commentators DoFollow Status. Implemented from IT Blögg